Archives
10 avril 2017

J’aime pas le printemps!

«Chaque année à cette période c’est pareil. Mes amis dépressifs sont toujours autant dépressifs, mais avec le rhume des foins. Ma mère me rappelle que je dois m’occuper de mes pneus d’hiver. Et elle ne parle pas de ceux de ma voiture.

Sandrine Viglino
Sandrine Viglino

En plus j’ai attrapé la crève. J’aime pas le printemps et ses chauds-froids. On ne sait plus quelle veste prendre… à part les politiciens qui viennent d’en prendre une toute neuve (politicien valaisan connu de la rédaction).

J’aime pas le printemps! Le printemps c’est comme l’heure d’été: on est tout décalés, mais pendant trois mois. J’aime pas les entre-deux. C’est comme les plats aigres-doux le printemps, c’est pour ceux qui n’arrivent pas à se décider:

T’es sucré et salé… t’es slip et caleçon… t’es bon et bête!»

J’aime pas le printemps! Et vas-y les oiseaux qui chantent à 5 heures du mat’ et qui te réveillent. Il nous apporte quoi de positif le printemps? On perd une heure! On doit faire les nettoyages de printemps… enfin on devrait. Non parce que moi, quand j’arrive à la fin de l’été et que j’ai rien vu passer, je remets au printemps prochain.

Ça fait quatre ans que je fais les nettoyages de printemps l’année-prochaine-promis-maman.

On peut remettre des jupes? Oui mais non, d’abord faut passer à l’épilation chez l’esthéticienne!

J’aime pas le printemps! Le ski de printemps c’est les trois minutes de super neige quand la glace a fondu avant que ce soit de la papette. Alors évidemment,

comme la neige est nulle, on passe sa journée sur les terrasses, et bam, coup de soleil, insolation, et non, c’est pas à cause du rouge!

Avant le réchauffement climatique, il y avait le: ‹Avril ne te découvre pas d’un fil›. Mais c’est terminé. Dans 100 ans, il sera complété par ‹Février c’est déjà fait. Mars, sors tes Pataugas et Avril du string ne laisse que le fil!› Non mais le printemps, c’est comme l’heure d’été: faut arrêter. On fait deux saisons et on n’en parle plus.

Alors j’entends les optimistes de nature dire que le printemps est plein d’espoir et de renouveau. Comme le 31 décembre quand tu arrêtes de fumer… jusqu’au 2 janvier parce que t’as dormi tout le 1er? Je ne vois qu’un avantage au printemps, c’est que c’est moins pire que l’été, trop chaud...

En fait j’aime pas les saisons.»

Auteur: Sandrine Viglino