Archives
14 janvier 2013

Jeune et dynamique

La petite voiture ne lésine ni sur le confort ni sur la sécurité.

Kia Cee'd vue de profil sur fond neutre
Kia Cee'd

De récentes chutes de neige nous ayant motivées à aller dévaler les pistes, c’est tard dans la nuit que Charlotte et moi avons décidé de nous rendre à la montagne.

Pour faire le trajet de 1 h 15 qui nous reliait à notre destination, nous disposions de la nouvelle Kia Cee’d. Un look très actuel, des options en quantité et de la place pour nos affaires, les conditions étaient idéales pour cette nouvelle aventure!

Surprenante, la Cee’d pense à tout. Deux exemples parmi tant d’autres: sur l’autoroute, avec douceur, elle remet à l’ordre le conducteur qui franchit une ligne de marquage sans avoir activé son clignotant.

Dans les virages, ses phares au xénon éclairent les côtés afin d’optimiser la visibilité. Bien que je connaisse la route par cœur, cette option est toujours agréable et permet d’accroître la sécurité et de diminuer les efforts de concentration. Comme tout est éclairé, plus besoin de plisser les yeux à l’affût d’un quelconque obstacle inattendu sur le bord de la route.

Relativement dynamique, le moteur de 135 ch demande parfois de jouer avec les vitesses si l’on désire une conduite sportive en adéquation avec le look du véhicule. Mais avec une accélération de 0 à 100 en 10,2 secondes, ses résultats restent tout à fait honorables.

Aussi agréable pour ma passagère que pour moi, la voiture de la semaine a, sur option, une fonction qui m’a fortement séduite. Après plus de vingt-quatre heures passées par -12 °C, l’intérieur, aussi confortable soit-il, n’était plus des plus accueillants. Heureusement, en plus des sièges chauffants rapides et efficaces, la Cee’d propose un volant chauffant! Au terme d’une longue journée sur les pistes, cette option fut quasiment providentielle!

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

A l’avant, comme à l’arrière on s’y sent bien.  (Photo: DR)
A l’avant, comme à l’arrière on s’y sent bien. (Photo: DR)

L’habitacle

Très agréable, regorgeant d’options de confort bien pensées et de toutes les fonctions de connectivité nécessaires, la Kia Cee’d est aussi plaisante au quotidien que pour de longs trajets. A l’avant, comme à l’arrière on s’y sent bien. Petit plus? Le dossier du siège central de la banquette arrière se rabat et devient accoudoir avec porte-gobelets!

De nombreuses fonctionnalités sont accessibles sans lever les mains du volant. (Photo: DR)
De nombreuses fonctionnalités sont accessibles sans lever les mains du volant. (Photo: DR)

Le tableau de bord et le volant

Le tableau de bord incline tous les instruments vers le conducteur. Visuellement, on a l’impression d’un mouvement harmonieux qui part de la console centrale vers la gauche dans un joli mélange de matières et de textures, toutefois le côté passager semble un peu vide. Agréable à manipuler, le volant a la particularité d’intégrer plus d’une vingtaine de boutons. Audio, ordinateur de bord, vitesses pour la version automatique et de nombreuses fonctionnalités sont donc accessibles sans lever les mains du volant, mais cela demande un certain apprentissage pour se souvenir de chaque emplacement sans quitter la route des yeux.

De nombreuses options viennent en aide au conducteur. (Photo: DR)
De nombreuses options viennent en aide au conducteur. (Photo: DR)

La sécurité

Des nombreuses options viennent en aide au conducteur pour minimiser les risques d’accident. Ainsi la Cee’d peut s’équiper d’une caméra de recul, d’une assistance de maintien sur la voie, de rétroviseur à contraste automatique ou encore de phares avant au xénon avec lumière de virage adaptative.

Des phares très étirés (photo:DR)
Des phares très étirés (photo:DR)

Le look

Grâce à ses phares très étirés et ses bandes de fenêtres latérales inclinées vers l’avant, sa calandre caractérielle et ses chromes, la Kia Cee’d affiche un look très dynamique et résolument jeune!

Auteur: Leïla Rölli