Archives
7 novembre 2016

«L’alphabet arabe est très simple»

Les jumeaux Shirin et Rayan (8 ans) aiment les plages de la côte nord-africaine et les délicieux plats marocains à base de poisson et de poulet.

Les jumeaux Shirin et Rayan et leur nouvelle vie au Maroc.

Rayan et Shirin sont souvent dans le café de leur père.

«Les balades à dos de chameau font partie de nos activités préférées. Nous aimons aussi jouer sur les aires de jeu, aller dans des parcs d’attractions ou au cirque. Souvent, notre maman nous emmène au café de notre père, où nous mangeons de bonnes choses. Ici, à Tanger, le poisson est très bon, et le poulet aussi. Le week-end commence dès le vendredi. Ce jour-là, Rayan accompagne notre papa à la mosquée.

Le vendredi soir, la tradition veut que l’on mange un couscous. Le week-end, nous rendons souvent visite à notre tante. Elle a un grand jardin où nous pouvons jouer et barboter dans l’eau. Nous allons souvent à la mer: les plages sont blanches et très grandes.

A Tanger, nous sommes inscrits dans une école privée. Notre classe est petite et les enfants sont très gentils. Nous portons des uniformes bleus – des pantalons pour les garçons et des jupes pour les filles. En arabe, on écrit de droite à gauche. A part ça, l’alphabet arabe n’est pas plus compliqué que l’alphabet latin. C’est une chouette école, mais tous les jeudis, nous faisons une dictée – et ça, ça nous énerve!» 

Texte: © Migros Magazine / Gabriela Bonin

Auteur: Gabriela Bonin

Illustrations: Olaf Hajek