Archives
29 mai 2017

L’artiste qui crée le buzz

Genevoise d’origine et Valaisanne d’adoption, Tiziana Vergari a décroché à New York le prix de la meilleure image Instagram de l’année 2016. Devançant, entre autres, Beyoncé et Kim Kardashian…

Tiziana Vergari devant une projection de sa photo
«Cette image explore un thème particulièrement important chez les jeunes, celui de l’identité. Je l’ai d’ailleurs appelée «Same but different». Je m’intéresse également à la question 
du selfie, que j’essaie d’exploiter d’une manière artistique.»

En photographiant ses filles dans une cabine d’essayage à Conthey (VS), Tiziana Vergari ne s’attendait pas à se retrouver un jour sur Times Square, défilant sur le tapis rouge des Shorty Awards, équivalents des Oscars pour les réseaux sociaux. «Je n’y crois toujours pas», déclare-t-elle aujourd’hui, revenue de New York, le trophée du meilleur cliché Instagram sous le bras.

Mais commençons par le commencement… Artiste peintre ayant trouvé un nouveau moyen d’expression grâce à la photo sur smartphone, la quadragénaire publie sur son compte Instagram, un beau jour de mars 2016, l’image de ses deux ados assises devant un miroir et portant la même tenue.

J’ai été fascinée par le jeu des reflets.»

Le cliché conquiert rapidement les followers de Tiziana Vergari. Avant d’entamer une vie propre sur les réseaux sociaux. «Je ne me suis pas rendu compte tout de suite du buzz. Ce sont mes filles qui en ont entendu parler à l’école. Et quand j’ai commencé à recevoir des messages de journalistes du monde entier, j’ai réalisé l’ampleur du phénomène.»

L’image attirera finalement l’attention des organisateurs des Shorty Awards. «Je me suis retrouvée, dans ma catégorie, face à des personnalités comme Kim Kardashian et Beyoncé. Je n’aurais jamais pensé compter parmi les finalistes. Quant à gagner, je ne l’envisageais même pas. Cela relève de l’extraordinaire!»

Une journée avec Tiziana Vergari

Tiziana Vergari en train de prendre le petit-déjeuner sur la terrasse.
9 h 00: petit-déjeuner avec vue

9 h 00: petit-déjeuner avec vue
«J’aime bien prendre mon petit-déjeuner face aux montagnes. C’est un moment où j’apprécie vraiment l’ici et maintenant. Ainsi, je commence la journée de la manière la plus sereine possible…»

Tiziana Vergari sur un trampoline
10 h 00: et que ça saute!

10 h 00: et que ça saute!
«J’ai commencé un programme de remise en forme avec un coach sportif. Je le vois une fois par semaine. Chez moi, je travaille l’endurance sur le trampolin familial. Il y a un côté ludique qui me plaît beaucoup et ainsi, je n’ai pas à me déplacer bien loin.»

Tiziana Vergari en train de dessiner
11 h 00: fibre artistique

11 h 00: fibre artistique
«L’art a toujours fait partie de ma vie. J’ai longtemps illustré des faire-part de mariage. Aujourd’hui, je suis une artiste à 360 degrés: je ne m’impose aucune règle et je multiplie les techniques. J’aime notamment apporter une touche de peinture sur des photos imprimées.»

Tiziana Vergari dans la cuisine avec sa fille.
13 h 00: à table

13 h 00: à table
«La cuisine, pour moi, c’est un lieu de rencontre. J’y retrouve mes filles à midi, elles me donnent un coup de main et me racontent leur journée. C’est souvent le moment des confidences. Et le soir, nous mangeons tous ensemble.»

Tiziana Vergari en train de contempler l'eau
15 h 00: l’appel de la nature

15 h 00: l’appel de la nature
«Genevoise d’origine, je me plais beaucoup en Valais. L’hiver, je skie, l’été, je me balade! Et quelle que soit la saison, le lac de la Moubra m’enchante. J’aime bien m’y promener et j’ai pris ici de nombreuses photos.»

Tiziana Vergari en train de faire un selfie.
16 h 00: sur le vif

16 h 00: sur le vif
«Pendant longtemps, je publiais une image par jour sur mon compte Instagram. Je suis moins assidue aujourd’hui et ma pratique a évolué au fil du temps. Je fonctionne beaucoup à l’instinct: je photographie ce que je sens, pas ce que je vois.»

Texte: © Migros Magazine / Tania Araman

Auteur: Tania Araman

Photographe: Dom Smaz