Archives
4 février 2013

L'Audi A3: exemplaire aussi dans la neige

La petite Audi a fait preuve d’un comportement sans faille sur des routes glissantes.

Audi A3
L'Audi A3, redoutable sur les chaussées enneigées. (Photo: LDD)

Un jour de test, la route était couverte de neige et beaucoup d’automobilistes étaient en difficulté. Dans cette nouvelle Audi A3, j’étais pourtant parfaitement à l’aise et me sentais en totale sécurité. A vrai dire, je craignais davantage le comportement étrange d’autres usagers que les capacités de mon véhicule. Son anti-patinage fort fiable me donnait presque l’impression d’être sur une route sèche. Incroyable, d’autant plus que la voiture de la semaine était une deux roues motrices et non la fameuse version «quattro».

Quelques kilomètres avant d’arriver à Haute-Nendaz où je retrouvais des amis pour quelques jours, j’ai rattrapé l’un d’eux sur la route. Fabien roulait en 4×4, mais, malgré les 15 centimètres de neige fraîche qui recouvraient la route, je n’avais pas l’impression de m’en sortir moins bien que lui. Au contraire, il faut dire que cette petite Audi est redoutable! Elle grimpe partout et offre des accélérations dynamiques. De plus, son moteur 2.0 TDI consomme relativement peu, grâce aux multiples technologies dont il est équipé, comme la récupération d’énergie de freinage.

Au retour, Sten et Arthur m’ont accompagnée jusqu’à la gare de Lausanne. Dans le coffre agrandi par une partie de la banquette rabattue, nous avons trouvé de justesse de la place pour nos trois sacs et deux snowboards. Sten, assis à l’arrière, était un peu à l’étroit, mais semblait pourtant être confortablement installé, et ce, en dépit de ses grandes jambes.

Bien que la voiture ait été pleine à craquer, elle n’en a pas pour autant perdu son étonnant dynamisme, elle fonçait comme le diable à la descente!

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Le look

Racée, la nouvelle Audi A3 affiche un look plus masculin, plus agressif et surtout très réussi! Chic et sportive, elle séduit de face comme de profil, notamment grâce à sa calandre bien dessinée, ses phares étroits et ses longues fenêtres latérales. L’arrière, peut-être pour ne pas en faire trop, est très banal.



(Photo: LDD)

Le tableau de bord

Jolie dehors comme dedans, l’A3 est dotée d’un tableau de bord fort bien dessiné. Les buses d’aération cerclées de chrome donnent un effet cockpit et se marient parfaitement avec le design classe et dynamique de la console. Les instruments sont clairs et agréables à regarder. Petit plus, l’écran couleur 7 pouces rétractable qui regroupe toutes les informations.



(Photo: LDD)

Le coffre

Il dispose de divers petits gadgets astucieux comme des caches et des arrimages pour crochet. La banquette arrière se rabat selon un rapport 40:60 et, grâce au plancher réglable en hauteur, offre une surface quasiment plane.



(Photo: LDD)

L’habitacle

Je ne suis pas une grande fan des 3 portes. L’accès aux places arrière est toujours périlleux et fait perdre du temps en entrant comme en sortant du véhicule. Ce point mis à part, l’A3 est confortable et offre une ambiance calfeutrée.



Le moteur

Des accélérations surprenantes et une efficacité redoutable! Le moteur 2.0 TDI développe un couple maximal de 320 Nm à 1750 tr/min et atteint les 100 km/h en 8,6 secondes. Pourtant, il ne consomme que 4,1 l/100 km en moyenne, pour des émissions minimes de CO2 de 106 g/km.

Auteur: Leïla Rölli