Archives
13 octobre 2014

L’automne en décoration

Anita Jaquet et Sophie von Bergen, fleuristes à Cortaillod et enseignantes à l’Ecole-club Migros de Neuchâtel, vous expliquent comment transformer une courge en une oasis verdoyante.

Anita Jaquet et Sophie von Bergen, dans leur atelier, en train de créer la composition florale
Anita Jaquet et Sophie von Bergen vous proposent un arrangement floral de saison.

Afin d’inviter l’automne à votre table, Anita Jaquet et Sophie von Bergen,
de l'atelier floral Un brin perso, vous dévoilent comment faire surgir d’une courge un véritable feu d’artifice floral.

Pour ce faire, rien de mieux que de partir d’abord à la recherche de différents éléments de décoration: lierre, petites pommes, tout peut être adopté pour un résultat original! L’essentiel est de faire preuve d’imagination et de spontanéité, selon les deux spécialistes.

Ainsi, celles-ci n’hésitent jamais à mêler à leurs plantes quelques branches de menthe, pour leur parfum et leur vert vif – «mais on peut aussi utiliser de la sauge, du romarin, tout ce qu’il y a dans le jardin!» – ainsi que de petites baies et de la mousse.

Après avoir terminé, on peut conserver son œuvre durant près d’une dizaine de jours en la protégeant de la chaleur et en humectant bien la mousse synthétique. Une autre possibilité est de la laisser sécher et pouvoir ainsi la garder encore plus longtemps.

Marche à suivre

La courge est posée sur les branches pour tester la satbilité
Assembler les branches en triangle pour créer un support stable pour la courge.

Choisir trois branches et les assembler en triangle, en testant diverses solutions, pour créer un support stable. Couper les extrémités trop longues. Lorsqu’on est sûr que cela convient, poser la courge dessus pour tester la stabilité.

Les extremités de deux branches sont attachées avec le fil de fer.
Enrouler du fil de fer épais autour des deux extrémités des branches pour former la première pointe du triangle.

Enlever la courge et enrouler du fil de fer épais autour des deux extrémités de la première pointe du triangle.

Enrouler ensuite du fil de fer autour des extrémités aux deux autres pointes du triangle.
Enrouler ensuite du fil de fer autour des extrémités aux deux autres pointes du triangle.

Enrouler ensuite du fil de fer autour des extrémités aux deux autres pointes du triangle. Couper les fils de fer trop longs et utiliser la pince plate pour glisser les extrémités entre les branches.

Les branches avec les attaches en ficelle.
Pour un effet plus naturel, enrouler par-dessus les attaches une ficelle contenant du fil de fer.

Pour un effet plus naturel, enrouler par-dessus les attaches une ficelle contenant du fil de fer. A l’aide de la pince plate, travailler les extrémités en spirales ou les enrouler autour d’une branche.

La floriste détache le couverclede la courge.
Couper ensuite le chapeau de la courge le plus droit possible, en le tenant du plat de la main afin d’éviter que le couteau ne dérape.

Couper ensuite le chapeau de la courge le plus droit possible, en le tenant du plat de la main afin d’éviter que le couteau ne dérape.

La courge creusée.
Bien racler les fibres pour éviter qu'elles ne pourrissent.

Vider le chapeau et la courge à l’aide de la cuillère, en raclant bien les fibres pour éviter qu’elles ne pourrissent. Ne pas hésiter à creuser aussi légèrement la chair afin d’être sûr d’avoir tout enlevé. Tapisser l’intérieur de la courge de plastique transparent Mouiller la mousse synthétique en la posant sur la surface d’un bol rempli d’eau, et en la laissant tomber petit à petit au fond au fur et à mesure qu’elle s’imbibe. Attention, ne pas la plonger d’un coup dans l’eau, car l’intérieur resterait sec! La poser ensuite dans la courge.

Découpage de la mousse ainsi que du plastique qui dépasse.
Couper la mousse qui dépasse, ainsi que le bord du plastique.

Couper la mousse qui dépasse et le bord du plastique. Poser la courge sur le support de branchages. Prélever une branche de lierre et couper au couteau le bas de sa tige en biseau: ainsi, les vaisseaux ne sont pas écrasés comme avec des ciseaux ou des sécateurs et pompent mieux l’eau par la suite. Disposer le lierre autour de la mousse synthétique. Poser la mousse naturelle de part et d’autre.

Ajout des feuilles selon son gré.
Piquer ensuite des feuillages selon son envie.

Piquer ensuite des feuillages selon son envie. Déterminer où l’on va fixer le chapeau et disposer un peu plus de mousse à l’endroit où il reposera. Alterner les branches, en faisant aussi sortir quelques-unes du «cadre», c’est plus joli. Estimer où l’on posera le chapeau, puis piquer un tuteur à l’endroit qui lui donnera la bonne inclinaison. Ajouter un second tuteur pour une meilleure tenue.

Cette vidéo vous montre comment faire une agrafe florale en un rien de temps:

Ajout du chapeau.
Planter le chapeau

Couper les extrémités pour atteindre la hauteur désirée, puis planter le chapeau. Affiner la décoration avec des piments, etc.

La courge terminée.
Accrocher à l'extrémité de la tige de la courge une petite pomme rouge.

 Enrouler une ficelle avec du fil de fer autour de la tige de la courge, puis accrocher à son extrémité une petite pomme rouge.

© Migros Magazine – Véronique Kipfer

Auteur: Véronique Kipfer

Photographe: Mathieu Rod