Archives
8 mai 2017

L’Ipad à la reconquête du public

Ne l’appelez plus Air, mais tout simplement Ipad: la dernière version de la tablette d’Apple possède quelques atouts dans sa coque d’aluminium. A commencer par un prix revu à la baisse sans sacrifier à la qualité, volonté de relancer un marché en perte de vitesse oblige.

La dernière version de l’Ipad bénéficie d’un processeur plus rapide et son prix a été revu à la baisse.

Les tablettes ne font plus recette. A commencer par la créatrice du genre, celle d’Apple, dont les ventes reculent depuis plusieurs années. Avec son prix canon sans sacrifice de qualité, le nouvel Ipad espère inverser cette tendance. L’avenir dira si les smartphones à grand écran – et les tablettes originellement hybrides type Microsoft Surface – n’ont pas définitivement tué le marché des ardoises numériques.

En attendant, testons. Notons d’abord que la logique qui prévalait à la sortie du grand Ipad Pro faisant de son petit frère un Ipad Air disparaît, le nouveau venu s’appelant tout simplement Ipad. Un retour aux sources de la lignée, apparemment.

Les esprits chagrins détaillent les données techniques et regrettent que, côté innovation, Cupertino n’ait guère cherché à impressionner.

De fait, son nouveau processeur, la puce maison A9, est certes identique aux Iphone de la génération précédente, les 6s, mais il est bien plus véloce que celles des Ipad de génération précédente.

L’écran Retina, toujours de 9,7 pouces, est lui aussi annoncé avec une résolution quatre fois supérieure. Effectivement, à l’usage il est plus lumineux. Sauf à l’extérieur au soleil, puisque Apple a abandonné l’écran «laminé» des Ipad Air pour une dalle plus classique. Ce changement de technologie explique aussi que, si ce dernier venu arbore les mêmes formes que son prédécesseur, la même finition et des coloris identiques, la tablette est légèrement plus épaisse (7,5 mm contre 6,1 mm). Un détail qui ne se remarque qu’en mettant les deux ardoises côte à côte.

Nouveaux également, un capteur photo et une caméra FaceTime en haute résolution qui rendront vos Skypes ou appels vidéo Whatsapp bien plus sympas. Le Wifi et la connectivité cellulaire (pour les modèles avec 4G) bénéficient également du regain de vélocité annoncé.

Comme l’expérience utilisateur, selon l’expression consacrée, était déjà excellente avec l’Ipad Air 2 et IOS10, ces améliorations ne font que la rendre meilleure encore. Et comme les tarifs sont largement revus à la baisse (moins 50 francs pour la version avec mémoire de 32 Go par exemple), pas de quoi bouder son plaisir. Pour autant que l’on souhaite inventer la vie qui va avec bien entendu.

Texte: © Migros Magazine | Pierre Léderrey

Auteur: Pierre Léderrey