Archives
27 mai 2013

L’ivresse des tresses

L’été sera aux nattes ou ne sera pas! Pour être «in», voici cinq façons de tresser sa chevelure, présentées par Sara Habtemariam, préapprentie au secteur «Coiffure» du COFOP.

Sara Habtemariam souriante, tenant des peignes et brosses dans ses mains.
Sara Habtemariam, préapprentie, montre comment réaliser une belle coiffure.

Romantiques et sophistiquées, les tresses ne sont pas uniquement destinées aux cheveux longs. Il existe aussi des techniques adaptées aux chevelures courtes ou mi-longues, qui portent des noms aussi imagés que «tresse en cascade» ou «tresse retournée».

Mais quelle que soit la méthode utilisée, un certain nombre de règles restent identiques, qui permettent de réaliser ses tresses… sans stress:

  • toujours bien brosser la chevelure au préalable pour la lisser
  • serrer systématiquement les cheveux après chaque étape de tressage, afin que le résultat soit esthétique et bien ancré
  • veiller à éviter les bosses sur le dessus de la tête, quitte à peigner aussi la chevelure durant l’opération de tressage
  • prélever des brins de même largeur et faire en sorte de bien répartir les mèches, de manière que la tresse soit harmonieuse
  • ne pas hésiter à customiser la coiffure à son goût, en la parant de perles, de fleurs fraîches ou en tissu, d’un joli bandeau, d’élastiques colorés, etc.

Tresse retournée

Tresse retournée
Tresse retournée

Type: cheveux longs ou mi-longs
Modèle: Albina Mehaj

Faire une queue de cheval de côté.
Faire une queue de cheval de côté.

D’abord, faire une queue de cheval de côté (c’est à dire décalée du milieu de la tête, mais encore située dans la nuque et non pas sur l’oreille).

Séparer les cheveux au-dessus de l’élastique.
Séparer les cheveux au-dessus de l’élastique.

Séparer les cheveux au-dessus de l’élastique en deux parties et créer ainsi un «trou», en prenant garde que les cheveux restent bien lisses de part et d’autre.

Remonter toute la queue de cheval et la glisser intégralement dans ce trou.
Remonter toute la queue de cheval et la glisser intégralement dans ce trou.

Remonter toute la queue de cheval et la glisser intégralement dans ce trou. Faire bien ressortir tous les cheveux dessous. Glisser et attacher un élastique fin et transparent sur la queue de cheval, à environ 10 cm de distance (cela dépend de la longueur des cheveux, mais il est conseillé de laisser une distance visible entre les deux élastiques) en-dessous du premier. Refaire un «trou» en séparant en deux les cheveux au-dessus de l’élastique.Remonter la queue de cheval et la glisser dans ce trou. Attacher un élastique à 6 cm de distance au-dessous de l’autre, etc.

Effectuer la même démarche jusqu’à ce qu’il ne reste que 2-3 cm de cheveux libres au bas de la queue de cheval. Les nouer avec un élastique. Du bout de doigts, élargir légèrement et modeler l’arrondi créé par les cheveux entre les élastiques. Si on le désire, laquer les mèches folles et les plaquer.

A noter: il est plus élégant d’utiliser des élastiques de la même couleur que les cheveux, et plus original de jouer avec des élastiques de nuances vives.

Tresse en cascade

Tresse en cascade
Tresse en cascade

Type: cheveux longs, mi-longs ou courts, avec ou sans frange
Modèle: Vanessa Gomes

Un conseil: pour réaliser cette tresse, mieux vaut s’y prendre à deux, afin que l’une maintienne ce qui a déjà été fait et empêche le début de la coiffure de glisser, tandis que l’autre tresse autour de la tête!

Prendre une section de cheveux à l’avant.
Prendre une section de cheveux à l’avant.

Faire une raie de côté. Prendre une section de cheveux à l’avant, en incluant la frange s’il y a en a une. Séparer cette section en 3 mèches de même largeur.

Commencer à tresser les mèches de manière classique.
Commencer à tresser les mèches de manière classique.

Commencer à tresser les mèches de manière classique. Après deux ou trois enchaînements, incorporer une mèche du dessus (d’environ 2-3 cm de large) au reste, en la glissant au milieu.

Prendre cette fois-ci une mèche de dessous.
Prendre cette fois-ci une mèche de dessous.

Laisser libre la mèche se trouvant tout à droite. Prendre une mèche de dessous (à nouveau env. 2-3- cm de large) et l’incorporer comme nouveau brin à droite, en remplacement de celle laissée libre. Après un nouvel enchaînement de tressage, incorporer une nouvelle mèche du dessus, et laisser la mèche tout à droite libre. Incorporer une mèche du dessous à la place de celle laissée libre, etc.

Arrêter sa tresse lorsqu’on arrive au-dessus de l’oreille de l’autre côté de la tête. Finir en tressant encore quelques centimètres de manière classique, puis glisser un élastique au bout de la tresse. Touche finale: fixer une fleur sur l’élastique, derrière l’oreille.

Tresse «épi de blé»

Tresse «épi de blé»
Tresse «épi de blé»

Type: cheveux longs
Modèle: Catia Dos Santos

Avec l’index, séparer une toute petite partie extérieure et la rabattre.
Avec l’index, séparer une toute petite partie extérieure et la rabattre.

Faire une queue de cheval sur le côté, comme pour la tresse retournée. Séparer cette queue en deux. Avec l’index, séparer une toute petite partie extérieure et la rabattre à l’intérieur, en l’incorporant à l’autre brin.

Attention de bien serrer les mèches!
Attention de bien serrer les mèches!

Faire de même de l’autre côté. Attention de bien serrer les mèches!


Plus les brins extérieurs sont petits, plus l’ «épi» est en relief.
Plus les brins extérieurs sont petits, plus l’ «épi» est en relief.

Continuer ainsi tout le long de la queue de cheval.

A noter: plus les brins extérieurs sont petits, plus l’ «épi» est en relief. Terminer en nouant un élastique au bout de la queue.

Tresse «couronne»

Tresse «couronne»
Tresse «couronne»

Type: cheveux longs
Modèle: Joana Figueiredo

Faire une raie perpendiculaire à l’autre.
Faire une raie perpendiculaire à l’autre.

Faire une raie au milieu de la chevelure. Séparer une des deux parties en quart, en faisant une raie perpendiculaire à l’autre et passant derrière l’oreille.

Tirer vers l'avant et séparer en trois.
Tirer vers l'avant et séparer en trois.

Prendre une section de cheveux d’environ 1 cm de large, au-dessus de l’oreille. En tirant la section vers l’avant, la séparer en trois et faire deux-trois petits tressages classiques.

Toujours ajouter une petite mèche extérieure.
Toujours ajouter une petite mèche extérieure.

Puis ajouter toujours une petite mèche extérieure (toujours d’environ 1 cm de large) en plus, qu’on incorpore à la mèche du milieu.

Attention de partir assez haut et de monter assez vite sur le haut de la tête.
Attention de partir assez haut et de monter assez vite sur le haut de la tête.

Attention de partir assez haut et de monter assez vite sur le haut de la tête en tressant, tout en serrant bien le tout afin d’éviter que la tresse ne tombe sur le front.

Utiliser des sixtus pour fixer les dernières mèches libres.
Utiliser des sixtus pour fixer les dernières mèches libres.

Tresser en passant au-dessus du front, en ajoutant petit à petit des mèches situées sur le dessus de la tête. Conserver la tresse haute, et tourner jusqu’à ce qu’elle arrive environ à 10 cm au-dessus de l’oreille, en prenant des sections de cheveux sur le haut de la tête et en prenant garder à ce que ces dernières soient réparties régulièrement – donc harmonieusement – et sans qu’il y ait de bosses sur le haut de la coiffure. Utiliser des sixtus pour fixer les dernières mèches libres.

Tresse à quatre brins

Tresse à quatre brins
Tresse à quatre brins

Type: cheveux longs
Modèle: Candy Couso

Commencer par crêper légèrement les cheveux en haut de la tête, afin de créer un petit volume. Séparer la chevelure en 4 parties de même largeur. En partant de la droite vers la gauche, on imagine qu’on numérote les mèches de 1 à 4.

Partir de la mèche numéro 1, tout à droite: la passer sur la 2, sous la 3 et sur la 4.

Prendre ensuite l’avant-dernière mèche (anciennement la 4, devenue la 3), la tirer vers la droite et la faire passer sur celle qui est à sa droite (anciennement le 3, devenue la 2) et sous celle qui suit (anciennement la 2, devenue la 1), tout à droite.

Repartir toujours de l’avant-dernière mèche, et la ramener vers l’intérieur en la passant sur ou sous les autres (dessous si la mèche au-dessus avait été passé dessus, dessus si la mèche au-dessus avait été passée dessous) en alternance, comme pour un tissage. Terminer en glissant un élastique autour du bout de la tresse.

Conseils de coiffage: pour une soirée, on peut enrouler la tresse sur l’intérieur puis la fixer, cela fait un joli chignon tissé. On peut également enfiler un bandeau qu’on glisse sous le chignon, et tirer quelques mèches autour du visage ou juste sur l’un des côtés, pour un résultat sophistiqué.

Et pour se faire la main avant dans se lancer dans une vraie coiffure, pourquoi ne pas tenter l'expérience avec quatre brins de corde?

Auteur: Véronique Kipfer

Photographe: Loan Nguyen et Vicky Althaus