Archives
30 janvier 2017

Morgane Schaller, blogue-trotteuse

Finaliste du concours Miss Suisse 2015, la Jurassienne Morgane Schaller a depuis tracé sa route: blogueuse en vue, curieuse insatiable, elle pousse les portes des lieux d’exception et livre ses bons plans sur son site.

Morgane Schaller en train de suivre un cours de sport.
Morgane Schaller est une boute-en-train!

Elle nous avait prévenue, le timing serait serré: rendez-vous le matin à Bienne dans un café, passage au fitness pour un cours éclair de trente minutes avant de foncer à la gare attraper le train pour Genève, essayage d’une robe en vue d’un cocktail où une célèbre marque horlogère l’a invitée au Salon international de la haute horlogerie (SIHH) …

Entre deux rendez-vous, la vie de Morgane Schaller est aussi rapide qu’une story sur Instagram. Normal pour cette blogue-trotteuse qui poste chaque semaine ses découvertes sur son site baptisé «Morgane Schaller, cabinet de curiosités». La jolie brune aux yeux verts finaliste en 2015 du concours Miss Suisse y livre ses coups de cœur beauté et mode, des idées d’escapades et autres bons plans.

Sa curiosité est insatiable. Et Moutier qui l’a vue naître dans le Jura bernois il y aura vingt-sept ans le 9 février prochain, n’a pas longtemps suffi à cette Jurassienne de cœur et d’origine, comme elle se définit joliment avec une pointe d’accent du pays dans la voix. Avide d’ailleurs, cette fonceuse chaleureuse travaille à Bienne dans le marketing horloger tout en préparant un MBA en management international.

Un métier qui l’emmène régulièrement au-delà de nos frontières, à l’instar de son blog. Morgane ambitionne de vivre un jour des histoires contées sur ce dernier. Bientôt peut-être un grand voyage pourrait lui permettre de réaliser son rêve. Mais chut, c’est encore secret.

Une journée avec Morgane Schaller

Morgane Schaller à l'ordinateur.
Morgane Schaller est très active sur internet.

9 h 00: sur les réseaux sociaux
«Ma journée débute toujours par une visite sur mon blog et les réseaux sociaux. Je contrôle les statistiques, la fréquentation, le nombre de vues… Surtout si j’y ai posté un sujet ou une photo sur Instagram la veille. J’essaie de ne pas devenir trop dépendante des réseaux sociaux et des marques dont je parle, car je veux pouvoir rester libre et poster ce que je veux.»

Morgane Schaller en train de prendre un cours de sport.
Morgane Schaller prend soin de sa forme.

12 h 00: à fond les abdos!
«Toutes mes pauses de midi se déroulent au fitness. Je ne suis pas très machines et cet endroit propose un cours de musculation que j’adore: il ne dure que trente minutes, mais est intense. J’y vais souvent avec une collègue, car c’est à deux pas de notre travail. Ça me permet de me vider la tête.»

Morgane Schaller en train de lire dans le train
Morgane Schaller aime beaucoup lire.

14 h 00: ne jamais rater le train
«Je passe beaucoup de temps dans les trains, que ce soit pour mon travail où pour mon blog, car la plupart des événements ont lieu à Zurich, Lausanne ou Genève. J’en profite pour bouquiner. Avec l’écriture, la lecture est une de mes grandes passions.»

Morgane Schaller en train d'essayer une robe rouge.
Morgane Schaller collabore avec plusieurs marques de vêtements.

16 h 00: essayage en boutique
«Les marques me prêtent souvent des robes dont je poste ensuite les photos. Cela me permet de porter de belles tenues lors des événements auxquels je participe, surtout lorsqu’il s’agit de soirées de gala. C’est une chance, car ma garde-robe n’est pas extensible!»

Morgane Schaller dans les couloirs du SIHH.
Morgane Schaller participe pour la première fois en tant que blogueuse au SIHH.

18 h 00: tapis rouge au SIHH
«C’est la première fois qu’une marque horlogère m’invite en tant que blogueuse au Salon international de la haute horlogerie. J’y suis déjà allée par curiosité, mais là, c’est différent. J’aime les belles montres et cet univers de luxe et d’exclusivité auquel mon activité de blogueuse me donne accès, sans pour autant en être obsédée.»

Morgane Schaller en train de discuter avec un visiteur du Salon.
Un événement tel que le SIHH est un lieu privilégié pour échanger.

20 h 00: réseautage
«De tels événements sont l’occasion d’élargir son réseau, de rencontrer d’autres blogueurs et des personnes que je n’aurais sans doute pas croisées au quotidien, c’est aussi cela que j’aime.»

Texte: © Migros Magazine | Viviane Menétrey

Auteur: Viviane Menétrey

Photographe: Matthieu Spohn