Archives
5 mai 2014

La citadine mignonne... et sportive!

La nouvelle Nissan Micra, malgré ses 3 cylindres et sa petite taille, se révèle un véritable petit bolide.

Nissan Micra DIG-S
La nouvelle Nissan Micra DIG-S.
Leïla Rölli, chroniqueuse automobile.

Si vous avez vu la saga des «Gendarmes» avec Louis de Funès, vous vous souvenez peut-être de la nonne chauffarde dans sa 2 chevaux. C’est un peu l’image que j’avais de moi conduisant la nouvelle Nissan Micra. Petite et très dynamique, la nouvelle Micra DIG-S ne dispose que de 3 cylindres, ce qui implique un son particulier lorsqu’on accélère, un peu comme dans le film. De plus, comme elle est très légère et que son moteur développe 98 chevaux, je l’ai trouvée très «bondissante»… dans le bon sens du terme.

Mais je vous rassure, mis à part sa taille et son bruit, on est loin de la pétrolette des «Gendarmes». D’une part parce que les scènes du film étaient accélérées et que la Micra est réellement réactive, et de l’autre parce que technologie et sécurité sont de la partie.

En vadrouille en Valais avec deux passagers et quelques affaires, j’ai pu tester la voiture de la semaine dans de nombreuses configurations et, autant sur autoroute que sur petits chemins, je me suis sentie à l’aise et en parfaite sécurité. Il y a même quelque chose de ludique dans la conduite de cette petite citadine.

Deux choses m’ont pourtant désappointée. La première, alors que nous arrivions à Haute-Nendaz et que je n’avais pas eu d’alerte préalable, un message est apparu sur le tableau de bord, m’indiquant qu’il devenait urgent de faire le plein. J’avais remarqué que mon niveau de carburant était bas, mais n’ai nullement su que j’étais déjà sur la réserve. Pour moi ce n’était pas clair.

Et puis la deuxième, uniquement dans les routes sinueuses lorsque je poussais un peu le moteur pour avoir encore plus de dynamisme, la voiture se mettait à retentir. Comme lorsqu’on n’attache pas sa ceinture. Mais impossible de savoir quelle était la cause de cette sonnerie. Une piste peut-être, je ne respectais pas toujours la recommandation de changement de vitesse. Une chose est sûre, aucun rapport avec l’essence, car même après le ravitaillement, la voiture sonnait encore. C’était même très agaçant, mais une fois revenue sur des routes plus linéaires, l’alarme s’est envolée. Mystère.

Mis à part ces deux points, j’ai eu énormément de plaisir avec ce petit bolide fort sympathique!

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Le tableau de bord.

Le tableau de bord
Visuellement assez joli, le mélange des noirs mats et brillants est assez réussi, mais gare aux traces de doigts! La connectivité est au rendez-vous et l’interface du tableau de bord simple à utiliser. Certains boutons utilisés peu fréquemment ont été un peu trop bien dissimulés, à l’instar du réglage des rétroviseurs, sous le volant.

Le coffre.
Des petits rangements très pratiques.

Rangements
En plus d’un coffre qui s’étend jusqu’à 1132 l en offrant une surface de chargement complètement plane, la nouvelle Micra propose une multitude de petits rangements astucieux: casiers, vide-poches, porte- gobelets, etc.

La connectivité
Comme beaucoup de voitures actuelles, la nouvelle Micra propose une prise USB et une entrée auxiliaire pour pouvoir brancher un lecteur MP3. Grâce au Bluetooth, on accède au répertoire de son téléphone qu’on peut appeler en mains libres. Il est aussi possible de programmer un itinéraire sur Google grâce à une tablette par ex., et y accéder ensuite via l’écran tactile 5,8’’ de la Micra.

Le look
Lorsqu’on regarde les anciens modèles de Micra, il est difficile de ne pas penser à un jouet. Avec ses nouvelles lignes moins arrondies, la Micra s’éloigne de ses origines et se rapproche du design britannique. Une vraie citadine actuelle, toujours aussi mignonne mais qui gagne en sportivité.

La sécurité
Petite mais sûre, la Nissan Micra dispose de 6 airbags dont deux rideaux latéraux, d’un ESP dernière génération et d’un système de contrôle de la traction qui régule l’accélération pour limiter la perte d’adhérence des roues motrices.

© Migros Magazine - Leïla Rölli

Auteur: Leïla Rölli