Archives
1 octobre 2012

La citadine qui fera du bruit

Avec son moteur aux sonorités rauques et vibrantes, la nouvelle Fiat Punto ne passera pas inaperçue en ville comme à la campagne.

Fiat Punto 2012
Fiat Punto 2012.

L’automne est là et les sorties en terrasse se sont gentiment muées en soirées film et feu de cheminée. Après un souper entre copines chez moi, Mélanie est restée plus longtemps pour regarder un film d’horreur. Lorsque celui-ci fut terminé, les transports publics ne fonctionnaient plus et il fallut ramener mon amie chez elle. La ville était déserte et m’offrait un magnifique terrain de test pour la nouvelle Fiat Punto 2012. Après avoir déposé Mélanie chez elle, je me suis laissée aller au hasard des rues et me suis retrouvée… en forêt.

Je n’avais pas de téléphone sur moi et le film d’horreur visionné plus tôt se rappelait furieusement à ma mémoire. Une brume inquiétante tapissait le sol et seul le vrombissement caractéristique du moteur bicylindre de la Punto 2012 fendait ce silence glacial. Bien que le bitume ait été légèrement humide, la Punto fit preuve d’une tenue de route et d’un comportement exemplaires, seul point qui me rassurait dans cette situation peu agréable. Grâce au turbo, et en jouant avec les vitesses, les accélérations me parurent plutôt efficaces, et ce, en dépit de ses seuls 85 chevaux. Après une bonne vingtaine de minutes passées dans ce bois interminable, la civilisation est à nouveau apparue. Mes mains, jusqu’alors crispées sur le volant, desserrèrent leur emprise et je pris conscience du confort douillet de l’habitacle. Avec des finitions de très bonne facture, de l’espace à l’arrière comme à l’avant, économique et abordable, la Punto 2012 est une citadine remarquable… qui se fera aussi remarquer par son bruit rauque et vibrant. Pas étonnant que durant ma balade je ne vis ni chat, ni biche, ni renard qui, encore plus effrayés que moi, durent m’entendre arriver à plus d’un kilomètre!

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Le look
Beaucoup moins agressive que ses prédécesseurs, la Punto 2012 s’arrondit mais garde ses allures de citadine sportive, tout en restant cohérente avec son moteur économique.

Le moteur MultiJet de 2e génération
Le moteur MultiJet de 2e génération. (Photo:LDD)

Le moteur MultiJet de 2e génération
Le moteur TwinAir bicylindre contribue à une meilleure gestion des injections de carburant. Légèrement plus silencieux que son ­prédécesseur, il permet d’économiser jusqu’à 3% sur la consommation de carburant et 20% sur les émissions d’oxyde d’azote.

Start & Stop
Le système intelligent éteint le moteur à l’arrêt et le rallume instantanément lorsqu’on redémarre. (Photo:LDD)

Start & Stop Le système intelligent éteint le moteur à l’arrêt et le rallume instantanément lorsqu’on redémarre. Le petit plus: il reconnaît les bouchons en «accordéon», puis se réactive lorsque la vitesse dépasse les 10 km/h.

Le tableau de bord
Le tableau de bord. (Photo:LDD)

Le tableau de bord
Etrangement, l’intérieur paraît plus exigu que l’extérieur. Mis à part cette illusion d’optique, l’ensemble qui juxtapose des éléments laqués et mats cerclés de chrome est plutôt réussi et simple à utiliser.

La Punto 2012
La sécurité active du véhicule est renforcée par l’ABS avec EBD et ESP intégrant les fonctions ASR/EDT, HBA et Hill Holder. (Photo:LDD)

La sécurité
La Punto 2012 offre une sécurité passive maximale garantie par la carrosserie faite d’éléments en acier hautement résistants, par les ceintures avec prétensionneurs et les nombreux airbags. La sécurité active du véhicule est renforcée par l’ABS avec EBD et ESP intégrant les fonctions ASR/EDT, HBA et Hill Holder.

Auteur: Leïla Rölli