Archives
29 avril 2013

La magie du bouturage

Une feuille, même juste un bout, suffit à faire pousser de nouveaux plants. Avec beaucoup de soin, de patience… et les conseils des apprenties horticultrices et Laetitia Kolb.

Léa Cloux et  Laetitia Kolb
Léa Cloux (à gauche) et Laetitia Kolb, apprenties du secteur "Horticulture".
Laetitia Kolb et Léa Cloux (à droite), apprenties horticultrices.
Laetitia Kolb et Léa Cloux (à droite), apprenties horticultrices.

Pas besoin de vouloir multiplier ses plantes: le simple plaisir de voir surgir de petites pousses de terre suffit à se lancer dans le bouturage! Deux types de plantes s’y prêtent particulièrement bien:

  • les succulentes, dont on coupe une feuille qui est elle-même divisée en tronçons. Chaque tronçon peut ensuite être planté.
  • les plantes charnues, comme les bégonias, saintpaulia, etc., dont on plante une feuille. Celle-ci est au préalable réduite des deux tiers de sa surface et sa tige est coupée à 3 centimètres.

Les étapes

Bouturer une Sanseveria

Prélever une feuille de la plante de base.
Prélever une feuille de la plante de base.
  • Choisir une feuille (si l’on désire conserver sa plante, sélectionner de préférence une feuille extérieure qui dépare l’effet général (qui ressort un peu, qui penche, etc.)) et la couper à ras. La coupe à ras est recommandée à la fois pour des raisons esthétiques et sanitaires: ainsi, aucun bout de feuille restant ne risquera de moisir.


Couper la feuille en larges tronçons.
Couper la feuille en larges tronçons.
  • Couper ensuite la feuille en tronçons de 4 à 5 centimètres de large.





  • Faire une marque en tranchant un coin en haut de chaque tronçon, afin de différencier le haut du bas.
Faire glisser la terre entre ses doigts pour briser les morceaux.
Faire glisser la terre entre ses doigts pour briser les morceaux.
  • Remplir un pot de terreau, en faisant glisser la terre entre ses doigts pour briser les morceaux, puis tasser un peu.


  • Planter le morceau de feuille, coin tranché en haut, en l’enfonçant d’un tiers dans le terreau. Bien tasser autour avec les doigts. Vérifier que le morceau de feuille est bien planté et qu’il ne bouge pas.
  • Si le pot est assez large, planter plusieurs tronçons de feuille en couronne. On pourra ensuite les séparer lorsqu’ils auront repris.
  • Couper un large morceau de cellophane (le plastique non autocollant pour fourrer les cahiers convient aussi très bien).
Envelopper le pot avec du cellophane et bien fermer le tout.
Envelopper le pot avec du cellophane et bien fermer le tout.
  • Entourer le pot du cellophane, en laissant le fond libre. Agrafer ou coller les deux extrémités avec du scotch, et maintenir le tout avec un élastique glissé autour du pot. Bien fermer le haut du tube de plastique avec des agrafes ou du scotch. Cette protection permet de limiter l’évaporation et de conserver un climat humide.
  • A noter: on peut aussi simplement déposer sa bouture dans une mini serre, le résultat sera le même.
  • Déposer son pot dans une soucoupe remplie d’eau, et laisser la terre s’en imprégner durant une bonne vingtaine de minutes. La terre est bien humide lorsqu’elle est devenue sombre et qu’elle brille légèrement à la lumière.
  • Enlever l’eau restant dans la soucoupe et déposer le pot à un endroit très lumineux et chaud (si possible au moins à 20°C), mais à l’abri du soleil direct. En hiver, un radiateur fait tout à fait l’affaire!
  • A noter: à cette étape du bouturage, même une température atteignant les 30°C ne portera pas préjudice à la plantation.
  • Garder le terreau humide, mais pas détrempé.
  • Il faut compter environ 3 mois pour que des racines apparaissent au bas de la feuille plantée. Attendre encore qu’elles aient bien poussé, avant de rempoter.

Pour une division (possible pour la plupart des plantes poussant en touffe): écarter les différents plants de la touffe et les séparer. Choisir un plant pourvu de racines, et raccourcir celles-ci en laissant une longueur d’environ 4 cm. Placer ensuite ce plant dans un pot rempli de terreau pour plantes vertes, bien tasser la terre et arroser généreusement, en enlevant l’eau restant dans la soucoupe.

A noter: dans le cas de la Sanseveria, il est possible de bouturer ou diviser la plante. Mais attention: elle ne conservera ses belles feuilles vertes bordées de jaune que si elle est divisée. En revanche, si elle est bouturée, ses feuilles prendront une teinte uniformément verte.

Bouturer un Bégonia rex

Sélectionner une grande et belle feuille.
Sélectionner une grande et belle feuille.
  • Sélectionner une grande et belle feuille, et en couper la tige le plus bas possible.
  • Déposer ensuite la feuille sur la planchette, et couper la tige bien droit en laissant une longueur de 3 cm.


Réduire la surface de la feuille.
Réduire la surface de la feuille.
  • Réduire ensuite la surface de la feuille en coupant les deux tiers environ, tout en respectant globalement la forme initiale.


  • Remplir un pot de terreau, tasser un peu. Puis planter la feuille en évitant qu’elle ne touche la terre, car cela la ferait rapidement moisir.
Envelopper le pot de cellophane tout en laissant le bas du pot libre.
Envelopper le pot de cellophane tout en laissant le bas du pot libre.
  • Comme pour la Sanseveria, envelopper le pot de cellophane et bien fermer le tout en laissant le bas du pot libre.


  • Déposer le pot dans une soucoupe remplie d’eau, laisser la terre s’imprégner durant environ 20 minutes.
  • Déposer ensuite le pot dans un endroit lumineux et chaud.
  • Garder le terreau bien humide - mais pas trop, et attendre environ 2 mois.
  • Lorsqu’on voit poindre de nouvelles feuilles, patienter jusqu’à ce qu’elles aient atteint une certaine taille. Durant ce temps, la feuille mère permet de faire la photosynthèse, et amène humidité et énergie aux plantules.
  • Puis lorsqu’on estime que la taille des nouvelles feuilles est assez importante, on peut couper la feuille mère et replanter le reste.
Et voici de belles boutures!
Et voici de belles boutures!

Auteur: Véronique Kipfer

Photographe: Loan Nguyen, Vicky Althaus