Archives
22 avril 2013

«La Mazda 6? L'une de mes favorites»

Notre chroniqueuse auto ne tarit pas d’éloges sur la nouvelle Mazda 6, élue «Voiture suisse de l'année 2013». Voyez pourquoi.

La Mazda 6
La Mazda 6

Elue voiture suisse de l’année 2013, la nouvelle Mazda 6 Sport Wagon n’a pas volé son titre!

Il est vrai, ce joli break a tout pour plaire. Conscience écologique, caractère bien trempé, silhouette sportive et élégante, c’est un peu comme si Angelina Jolie s’était changée en break! Difficile pour moi de lui trouver un défaut, si ce n’est qu’en ville il est parfois difficile de trouver une place latérale assez grande pour accueillir un break. Mais ce problème est inhérent à toutes les voitures de ce gabarit.

Je me suis rendue plusieurs fois à la montagne et la croisière fut aussi agréable sur autoroute que passionnante sur les petits chemins raides et sinueux. Alors qu’elle n’est pas gourmande pour un sou, la nouvelle Mazda 6 accélère comme un diable!

Passant du 0 à 100 en seulement 8,6 secondes, je l’ai sentie particulièrement stable, même lorsque je ne m’appliquais pas dans le choix de mes trajectoires.

Quelques amis ont pu bénéficier de la voiture de la semaine lors de divers trajets. A chaque fois, l’émerveillement était le même et quelle surprise lorsque je leur apprenais que, contrairement au sentiment provoqué par son étonnant dynamisme, elle ne consomme que très peu!

Est-ce la sellerie claire et les finitions laquées mises en valeur par un éclairage intérieur léché? L’espace à disposition pour chacun des occupants ou l’énorme toit panoramique? C’est sûrement l’ensemble qui charme tant, mais après plus d’une centaine de véhicules testés à ce jour pour Migros Magazine , cette nouvelle Mazda 6 fait désormais partie de mes favorites!

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

i-ELOOP

En plus d’avoir allégé le maximum d’éléments et de l’avoir pourvue d’un moteur à appétit d’oiseau, les concepteurs de la Mazda 6 ont en plus ajouté un système baptisé i-ELOOP qui récupère l’énergie de freinage et alimente ainsi l’éclairage ou la climatisation, ce qui permet un gain de consommation allant jusqu’à 10%!

La technologie

Parmi les nombreuses options dont dispose la nouvelle Mazda 6, on peut évoquer la petite molette située près du pommeau de vitesses qui permet de naviguer dans l’ordinateur de bord ou encore le système «clé en poche» combiné au bouton de démarrage.

Le tableau de bord

Le plastique peut être beau. Dans ce break, les finitions sont parfaites et chaque détail est soigné. S’il fallait vraiment lui trouver un défaut, je dirais que l’ensemble paraît un tantinet chargé, mais rien d’insurmontable au regard.

Le look

Très affirmé, ce break Mazda 6 a du caractère et semble d’attaque pour toute aventure. Soulignés par une ligne chromée, la calandre de petite taille et les phares étirés forment un ensemble élégant et sportif qui donne du chien au museau de ce modèle rutilant.

Le coffre

Bien qu’il soit étrangement plus court de 6,5 cm que la version berline, ce break ne déçoit pas quant à son volume de coffre. Plus de 520 l sans même avoir à baisser la banquette arrière. Gigantesque!

Auteur: Leïla Rölli