Archives
10 avril 2017

La notion de temps chez les animaux

André Langaney, professeur honoraire à l’unité d’anthropologie de l’Université de Genève, répond à la question d'Erin, 9 ans.

question manuscrite: les animaux ont-ils la notion du tem
La question d'Erin, 9 ans.
Portrait d'André Langaney
André Langaney

André Langaney, professeur honoraire à l’Unité d’anthropologie de l’Université de Genève.

«Les animaux font des choses différentes le jour ou la nuit, l’été ou l’hiver, s’il fait sec ou s’il fait humide. Cela parce que des mécanismes automatiques, que l’on peut appeler «horloges du corps», réveillent ou endorment leurs cellules, ou leur cerveau quand ils en ont un. Ces «horloges» éveillent puis endorment leur activité et leur appétit chaque jour, selon l’heure, la lumière, la température ou l’humidité.

Les animaux qui nous ressemblent ont aussi une mémoire, qui leur permet de profiter d’expériences du passé ou d’éviter des erreurs futures.

De simples poissons ou des oiseaux se rappellent où ils ont été nourris et à quelle heure, si c’est toujours la même. Une oie ou un chat refusent parfois de passer par un endroit où ils ont fait une mauvaise rencontre autrefois. Des chiens ou des éléphants reconnaissent, parfois très longtemps après, des humains qui les ont bien traités, leur font la fête, ou ont peur de ceux qui les ont battus autrefois.

Certains carnivores, quand ils chassent, attendent avec beaucoup de patience la sortie d’une proie de son trou.

Quant aux chimpanzés, ils sont capables d’apprendre l’ordre et la vitesse de séries d’opérations très compliquées et de réaliser certains tests plus vite que nous… s’ils aboutissent à une récompense!

Sans calendrier, sans montre et sans pendules, les animaux ont donc bien un sens du temps, qui règle leurs activités et leur sommeil.

Mais toi aussi: pas besoin de savoir l’heure pour avoir envie de dormir le soir, ni pour se réveiller, pour manger et jouer le matin… au moins les jours sans école!»