Archives
9 mars 2015

La dernière pousse de Citroën

Ludique et excentrique, la nouvelle Citroën C4 Cactus offre de l’espace et la perspective de belles aventures à prix abordable.

La nouvelle Citroën C4 Cactus
La nouvelle Citroën C4 Cactus

La voiture de la semaine avait des airs de déjà-vu puisque j’ai eu l’occasion de tester une première Cactus en septembre dernier. Cette fois, c’est la version avec boîte automatique qui m’a été confiée et je dois avouer avoir été interloquée lorsque j’ai vu comment la chose se présentait.

Pour commencer, le frein à main ressemble au levier des gaz d’un avion... Ce qui permet de simuler le décollage d’un Boeing lorsqu’on réalise un démarrage en côte. Ensuite, sur la console centrale, à l’endroit où habituellement se trouvent les commandes de l’aération, il y a un bloc intégrant trois boutons: marche avant, marche arrière et position neutre. Voilà qui n’allait pas demander trop de réflexion pour la phase d’apprentissage! Précisons encore que pour personnaliser la conduite, il est possible de changer les rapports grâce aux palettes au volant.

Simple comme bonjour, la conduite est en plus agréable. Avec moins de cent chevaux, je pensais devoir jouer des rapports pour obtenir un peu plus de dynamisme, mais ça n’a pas été le cas. Les réactions de la nouvelle Citroën C4 Cactus sont vives et adéquates, et même si les accélérations ne sont pas démentielles, je n’ai pas eu l’impression de devoir ramer pour avancer.

Sa stabilité et sa robustesse m’ont particulièrement mise en confiance. Elle dispose aussi d’une armada d’options de sécurité de dernière génération. N’ayant eu que 4 étoiles sur 5 au test Enro-NCAP avec mention «très recommandable», elle s’est tout de même distinguée pour l’accessibilité de son système d’attaches de sièges enfants.

Pensée pour plaire aux jeunes familles, la Cactus a un coffre bien proportionné qui passe de 358 à 1170 litres une fois la banquette rabattue, mais le dossier d’un seul tenant limite les possibilités de modularité.

Le grand atout de cette voiture extravagante? Son rapport qualité-prix qui fait envie!

Et dans la vraie vie, elle est comment, cette voiture?

Le look
Reconnaissable entre tous, le design singulier de la Cactus fait réagir à coup sûr. Entre grosse citadine et petit SUV, cette Citroën révèle son côté aventurier grâce à son avant massif et sa position rehaussée. Sa particularité? Les Airbumps sur ses portières, de larges coussins d’air sous une peau souple en TPU (Thermo Plastique Uréthane) pour amortir les petits chocs du quotidien. Le mélange entre les parties mates et brillantes de la carrosserie ajoute style et caractère sans trop en faire.

Le tableau de bord
Le tableau de bord

Le tableau de bord
Lui aussi se distingue par son originalité. On a l’impression que chaque élément est monté sur un bloc indépendant qui sort de la console de base. Ainsi, le volant, la commande de vitesses automatique, les bouches d’aération et le centre de contrôle (radio, GPS, ordinateur) s’expriment en 3D. Cet effet est encore renforcé par le jeu des couleurs et les détails en relief, comme les petites pastilles qui ornent le dessus de la boîte à gants.

Boîte de vitesses Easy Push
Commande de boîte de vitesses Easy Push

Boîte de vitesses Easy Push
Pour gagner en place et en simplicité, la commande de vitesses consiste en trois boutons intégrés à la console. Un pour avancer, un pour reculer et le troisième pour la position neutre. Et pour choisir soi-même les rapports, par exemple pour une conduite plus sportive,
c’est au volant que ça se passe, grâce aux palettes.

L’habitacle
L’habitacle

L’habitacle
A l’intérieur non plus, la Cactus ne fait rien comme les autres. A la place d’avoir deux sièges bien distincts à l’avant, l’assise est pour ainsi dire continue puisque l’espace entre le conducteur et son passager a été comblé. Au choix, on pourra relever l’accoudoir central et ainsi relier les dossiers pour un effet «sofa». L’intérieur n’est pas des plus opulents, mais pour ce prix, c’est bien plus que suffisant et le confort est présent
à l’arrière comme à l’avant.

Les phares
Les phares

Les phares Presque aussi emblématiques que les portières à coussins d’air: les feux diurnes LED consistant en une fine ligne lumineuse au-dessus des phares, cernés eux aussi d’Airbumps. Avec un peu d’imagination, on imagine facilement qu’ils servent de sourcils aux gros «yeux» de la Cactus, ce qui lui donne une expression déterminée.

Texte © Migros Magazine – Leila Rölli

Auteur: Leïla Rölli

Photographe: Joëlle Neuenschwander