Archives
19 octobre 2015

Un écrivain qui n'intéresse pas les journalistes

La photo de la semaine commentée par Mélanie Chappuis, écrivaine.

L'annonce dans la presse française de Fabrice Guénier
L'annonce dans la presse française de Fabrice Guénier. (Photo: Dominique Derisbourg)
Mélanie Chappuis photo.
Mélanie Chappuis.

«Quoi!? Parce que être l’un des derniers en lice pour un prix aussi prestigieux que le Renaudot n’est pas encore une raison suffisante pour qu’au moins une poignée de journalistes parlent d’un auteur et surtout de son livre!?

J’admire l’initiative de Fabrice Guénier, j’aime qu’il ne semble ni fâché, ni frustré, ni aigri par cette absence de couverture médiatique,

je me plais à imaginer la belle humanité dont il doit avoir doté ses personnages et, en plus de son roman Ann qui est une déclaration d’amour à une jeune Thaïlandaise aujour­d’hui décédée, je rêve d’acquérir sa classe, son élégance, cet art de dégainer quand il faut, comme il faut, dans chacun de mes petits ou grands combats.»