Archives
7 avril 2015

La photo de la semaine

Commentée par Metin Arditi, écrivain et mécène.

Le pilote de Germanwings en train de courir le marathon photo
Le pilote de Germanwings en train de courir le marathon. (Photo: Emile Holba)
Metin Arditi, écrivain et mécène.
Metin Arditi, écrivain et mécène.

Metin Arditi.

«La photo du pilote de Germanwings en train de courir le marathon me bouleverse. Elle donne l’image d’un homme en pleine santé. Et voilà qu’au fil des heures, des éléments d’information viennent brouiller ce sentiment. Il était dépressif. Il aurait dû se déclarer en arrêt maladie. Il souffrait de paranoïa, voulait que son nom soit connu du monde entier, il avait des problèmes de vue qui, s’ils avaient été révélés, auraient mis un terme à sa carrière, son appartement regorgeait de tranquillisants... Et il n’y a eu personne, personne, dans son entourage, sa famille, ses collègues, ses thérapeutes, pour prendre la mesure de la catastrophe qui pouvait arriver. Qui allait arriver. Personne pour l’écouter. Pour l’arrêter. Quelle tristesse. Et quelle solitude.»