Archives
11 janvier 2016

La photo de la semaine

... commentée par Isabelle Falconnier.

Des baigneursen train de se mettre à l'eau dans un cours d'eau en partie gelé et enneigé
Photo: Keystone/EPA
Portrait en studio d'Isabelle Falconnier
Isabelle Falconnier

Isabelle Falconnier est présidente du Salon du livre et de la presse.

«Les baignades hivernales ont la cote, que ce soit en Suisse, avec par exemple la Coupe de Noël de natation à Genève, ou ailleurs dans le monde, comme ici en Pologne. Ce phénomène saisonnier me fascine.

Ce rituel qui flirte avec la crèche, le sapin et la galette des rois contient une part d’anachronisme et de sauvagerie sociologiquement mystérieux.

Qu’est-ce qui pousse des gens de tous âges à se jeter dans l’eau à 3 ou 6 degrés? Le contact avec l’eau glacée suscite paraît-il une poussée d’adrénaline, et l’hormone qui répond au stress stimule les zones du plaisir situées dans le cerveau.

Les sédentaires urbains que nous sommes s’inventent sans doute les défis qu’ils peuvent.»