Archives
6 novembre 2015

La revanche des taxis

Plus encore que dans les autres grandes métropoles, les iconiques taxis new-yorkais ont perdu de leur superbe. Leurs bêtes noires s’appellent Uber et Lyft. Et il faudrait avoir vécu dans une grotte ces cinq dernières années pour ne pas en avoir entendu parler.

Gloria est l’une des 552 chauffeuses de taxi qui sillonnent les rues New York (soit 1% des 51 000 chauffeurs licenciés).

Ces applications qui permettent de commander un service de “taxi” (opéré par un véhicule privé) en moins de cinq minutes, géolocalisé par son smartphone qui sert aussi de moyen de paiement, ont amené une féroce concurrence sur un marché jusque-là totalement monopolistique.

A New York, les Yellow Cab en ont pâti. Durant le premier semestre 2015, le chiffre d’affaires des taxis jaunes était de 981 millions de dollars contre 1,06 milliard durant la même période de 2014. Une baisse sensible si on considère la densité d’offres de taxi en milieu urbain et donc la résistance potentielle face à un concurrent extérieur.

Parallèlement, c’est la valeur des licences (13 000 actuellement pour une somme de 10 milliards cumulés) qui aurait chuté de 40%, selon quatre des institutions financières engagées dans les prêts aux propriétaires de taxis.

L’action intentée en septembre dernier devant la Cour suprême du Queens par les Yellow Cab pour concurrence déloyale ayant échoué, les transporteurs doivent désormais organiser leur riposte différemment. Quelques nouveaux outils arrivent en renfort, comme les applications Way2Ride (lien en anglais) ou Arro (lien en anglais) qui mettent les taxis officiels en réseaux et permettent, dès lors, la même facilité de réservation et de paiements qu’Uber.

Une troisième application, Karhoo (lien en anglais), vient de lever une somme impressionnante de 250 millions de dollars en private equity, avant son lancement en janvier 2016 à New York, Singapour et Londres simultanément, où elle annonce avoir déjà 200 000 taxis dans son réseau. Il est trop tôt pour dire si ces applications seront la bouée de sauvetage du marché traditionnel des taxis.

Texte © Migros Magazine – Xavier Filliez

Auteur: Xavier Filliez

Vidéo: Xavier Filliez