Archives
16 février 2015

La technologie au service de la course

Programmes en ligne, montres GPS ou applications permettent de diversifier les méthodes d’entraînement.

Des joggeurs courent dans la neige photo
La course à pied, un plaisir en toute saison. (Photo: Getty Images)

La course à pied a le vent en poupe: il existe aujourd’hui une multitude de coachs virtuels proposant des séances d’entraînement sur mesure. Supposons qu’un amateur souhaite participer au Grand Prix de Berne et parcourir «les 10 miles les plus beaux du monde» en moins de huitante minutes. Pour savoir à quel rythme se préparer, il peut se référer au programme en ligne disponible sur Runningcoach.ch. Celui-ci a été mis au point par Markus Ryffel, Viktor Röthlin et Christian Belz, trois anciens sportifs de haut niveau. L’application associée est gratuite, de même que la newsletter adressée à 37 000 abonnés. Les coureurs peuvent également bénéficier d’un planning d’entraînement personnalisé à partir de 70 francs pour une durée de trois mois. Ceux qui choisissent cette option ont tout intérêt à investir dans une montre GPS (lire ci-dessous), qui permet d’analyser ses performances.

La montre ne fait pas tout

«Je conseille une montre équipée d’un GPS, déclare Valentin Belz (39 ans), responsable de Runningcoach.ch. Cet outil permet de connaître son pouls, sa vitesse, sa localisation et le nombre de kilomètres parcourus.» Valentin sait de quoi il parle: athlète chevronné comme son frère aîné Christian, il court le semi-marathon en une heure, dix minutes et cinquante-deux secondes.

Reste que l’offre de montres est pléthorique. «Elles sont destinées aux ambitieux, précise le spécialiste. Pour les jog­geurs du dimanche, le téléphone portable est amplement suffisant.» Mais la technologie ne fait pas tout: les appareils ne courront pas à votre place! Si vous souhaitez vous initier à cette discipline ou vous améliorer, mieux vaut réserver un cours adapté, par exemple auprès de Ryffel Running.

Auteur: Reto E. Wild