Archives
22 avril 2014

La voiture hybride qui déborde d’espace

La nouvelle Toyota Auris Hybrid version break se démarque des autres hybrides en offrant un important volume de chargement et un habitacle des plus spacieux.

Toyota Auris Hybrid
La nouvelle Toyota Auris Hybrid version break.
Leïla Rölli, chroniqueuse automobile. (Photo: Joëlle Neuenschwander)

La nouvelle Toyota Auris Hybrid dans sa version break m’aura été plus qu’utile, car en plus de sa fonctionnalité indéniable, elle est également fort agréable à piloter.

Spacieuse, elle a été le destrier idéal pour une petite virée avec trois de mes amies. Grâce à son coffre de 530 l, nul besoin de baisser un siège pour accueillir trois sacs à dos, deux sacs de voyage et toutes nos grosses vestes. Ainsi, mes deux passagères placées à l’arrière disposaient d’un espace personnel fort appréciable. Car bien que la voiture de la semaine soit un modèle hybride, son coffre n’est pas diminué par la présence du bloc électrique comme chez de nombreuses concurrentes. Ici, l’espace de chargement est exactement le même que sur le modèle non hybride et je dois dire que ce petit détail n’a pas été pour me déplaire.

Si l’une de mes copines m’a fait remarquer que, même si le maintien était très bon, les sièges étaient un peu rigides à son goût, l’autre ne semblait pas de cet avis. En effet, dix minutes après notre départ, cette dernière était déjà en train de dormir, et ce n’est qu’à notre arrivée, 1 h 15 plus tard, qu’elle s’est réveillée, semblant avoir apprécié le confort du véhicule.

Dans un autre cas de figure, j’ai beaucoup apprécié les nombreuses possibilités offertes par la zone de chargement. Sièges arrière baissés, j’ai pu tour à tour transporter de jeunes arbres fruitiers et rapatrier une petite armoire de 140 x 80 x 45 cm trouvée dans une brocante… et tout ça avec une facilité des plus déconcertantes.

Au niveau du comportement et surtout de la consommation, je donnerai également une excellente note générale à la Toyota Auris Hybrid Touring Sports. Stable et sûre, elle se montre relativement dynamique, même si elle ne se distingue pas par des performances ahurissantes. Le seul gros défaut de ce véhicule se trouve dans une des caractéristiques de sa boîte automatique à variation continue: si les accélérations sont parfaitement linéaires, on regrette le bruit de machine à coudre très présent qui les accompagne.

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Le système hybride

Le système hybride
La technologie Hybrid Synergy Drive combine deux moteurs électriques et un moteur essence de 1,8 l. Ce système performant choisit tout seul de n’activer que le moteur essence ou d’y ajouter la force électrique si besoin. En ville, on peut rouler uniquement à l’électrique avec une petite autonomie allant jusqu’à 2 km consécutifs.

Le coffre

Le coffre
Le coffre est sans aucun doute le gros avantage de cette Auris Hybrid version break. Elle a beau être une hybride, elle offre le même volume de chargement que les autres motorisations du modèle. Elle passe de 530 l à 1658 l d’espace jusqu’au toit lorsque la banquette arrière est rabattue.

Le tableau de bord

Le tableau de bord
Truffé de technologie, le tableau de bord permet tous les accès et connexions aux appareils actuels, mais également de contrôler sa consommation de près. En temps réel, on peut voir à quel point le système électrique est sollicité et adapter sa conduite de manière à l’économiser ou même le recharger.

Le look

Le look
La Toyota Auris Touring Sports est un beau break contemporain, expressif et sportif. Si l’avant est très travaillé, avec ses chromes, ses phares étirés et sa calandre graphique, le profil est plus neutre. L’ensemble est équilibré et plutôt réussi.

«L’ensemble est équilibré et plutôt réussi»

L’habitacle
Spacieux pour tous, il offre 5 vraies places baignées par la douce lumière du toit panoramique (en option). La sellerie est confortable, quoiqu’un peu rigide pour assurer un bon maintien à tous les occupants. Sécurité optimale, rangements à volonté, le tout est très bien pensé!

© Migros Magazine – Leïla Rölli

Auteur: Leïla Rölli