Archives
13 août 2012

La voiture qui s’inscrit bien dans son temps

Les dimensions modestes de la VW up! permettent un parcage facile, sans réduire pour autant le confort de ses cinq passagers.

VW up blanche vue de
La VW up! offre un maximum d’espace sur un minimum de surface. Toute petite, toute mignonne, elle a de jolis airs de voiture de poupée qui risque d’en faire craquer plus d’une. Et tout ça, sans pour autant ressembler à une voiture de cartoon. (Photo: DR)

Lorsque j’étais petite, je m’étais fait une idée bien précise de ce à quoi ressembleraient les voitures en l’an 2015. Influencée par les dessins animés de l’époque, j’imaginais que nous roulerions tous dans des voitures volantes qui ne nécessiteraient pas de permis de conduire et qui seraient pourvues d’un moteur à eau. On aurait simplement eu à énoncer une destination et, comme par magie, le véhicule nous y aurait conduits. Aujourd’hui, je suis forcée de constater que mes attentes étaient un peu trop utopistes et qu’un délai supplémentaire de quinze ans serait peut-être nécessaire pour voir mes rêves se réaliser.

Cette semaine, c’est en VW up! que je me suis promenée, et c’est peut-être bien elle la voiture du futur. Des dimensions compactes pour se mouvoir dans l’espace urbain avec une étonnante agilité, tout en pouvant accueillir quatre ou cinq personnes sans avoir à jouer au Mikado avec ses jambes. La consommation et les émissions minimes grâce à un moteur réduit à trois cylindres con­cordent avec un design hum­ble mais résolument contemporain. Un comportement sain et une impression de sécurité, malgré sa petite taille et son tout petit prix. La petite citadine peut en effet être fière d’avoir obtenu ses cinq étoiles aux crash-tests Euro NCAP.

Un peu bruyante, mais plutôt performante pour une voiture qui ne possède que 75 chevaux, la VW up! regorge de qualités et s’inscrit parfaitement dans son temps. Une bizarrerie est venue entacher ce bilan plutôt positif, la up! n’a pas jugé nécessaire de s’affubler de double commande pour son lève-vitre, ce qui m’a contrainte de me coucher à travers l’habitacle pour manipuler la fenêtre passager. Etrange non?

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Un habitacle agréable (Photo: DR)
Un habitacle agréable (Photo: DR)

L'habitacle

Bien que son petit calibre laisse à penser autrement, conducteur et passagers n’éprouvent aucune sensation d’exiguïté. L’épaisseur des sièges est minimaliste, mais le confort est amplement suffisant pour de petites escapades. Clair et coloré, l’habitacle est frais et agréable, mais les logos «up!» incrustés dans les sièges sont peut-être de trop.

Un coffre digne de ce nom (Photo: DR)
Un coffre digne de ce nom (Photo: DR)

Le coffre

Il offre un volume de 251 l, pouvant atteindre 951 l banquette rabattue, ce qui est plutôt admirable pour une petite puce comme la VW up!

Le module central est plutôt pratique(Photo: DR)
Le module central est plutôt pratique (Photo: DR)

Le tableau de bord

Sobre et fonctionnel, un petit module central noir laqué comporte les commandes d’aération, de climatisation, de radio/CD ou encore de désactivation du système Start-Stop. Enfin, comme il est désormais de coutume, un système de navigation et d’infotainment (en option) peut venir se fixer par support juste au- dessus du module central.

Des phares adaptés au véhicule (Photo: DR)
Des phares adaptés au véhicule (Photo: DR)

Les phares

Rehaussés d’éléments chromés, les phares et antibrouillards de la up! ne brillent pas par leur originalité mais restent cohérents avec l’ensemble du véhicule qui évite les clichés de la petite voiture tout en rondeur.

Auteur: Leïla Rölli