Archives
5 mai 2014

Lasure: une barrière comme neuve

Le froid et l’humidité sont souvent impitoyables pour les clôtures en bois. Suivez les explications de Jean-Daniel Mazzieri, spécialiste de la question.

Jean-Daniel Mazzieri en train d'appliquer la lasure.
En plus du matériel adéquat, il faudra vous armer de patience et bien laisser sécher les couches entre les applications.

Ecaillées, décolorées et verdies par les moisissures, les barrières en bois ont souvent piètre allure au printemps. Pour les remettre en l’état, voici les conseils de Jean-Daniel Mazzieri, spécialiste peinture auprès d’Obi Renens (VD):

  • La lasure protège le bois contre les UV et les intempéries. Elle peut être synthétique ou acrylique, chacune ayant ses avantages et inconvénients. La synthétique est plutôt utilisée sur du bois déjà peint, dégage une odeur plutôt forte et se nettoie au white spirit. L’acrylique est destinée au bois brut, se nettoie à l’eau et sèche plus vite.
  • La durée de vie des lasures est indiquée sur le bidon. Mais celle appliquée à un endroit très exposé se détériorera forcément plus vite qu’à un endroit protégé.
  • L’application d’un traitement universel avant la lasure permet de protéger le bois et de prévenir les larves d’insectes et les moisissures.
  • Choisir une nuance de la plus claire à la plus foncée. Si l’on désire passer d’un bois foncé à un clair, cela exigera un énorme travail de ponçage.
  • Entre les couches, laisser sécher plus longtemps que ce qui est indiqué sur l’emballage.

A noter: les meubles de jardin sont souvent traités à l’huile. Dès lors, ne pas appliquer de lasure, car elle s’écaillerait! Poncez légèrement le meuble avant d’appliquer l’huile pour mobilier de jardin.

Marche à suivre

Poncage de la latte.
Poncez vos lattes avec soin

Commencer par poncer vos lattes avec soin avec du papier de verre à grains fins (80) à très fins (180), selon le lissé que vous désirez. Cela permettra d’enlever l’ancienne lasure, les imperfections et – du moins en partie – la moisissure, s’il y en a.

Versement du traitement universel dans le bac.
Versez un peu de traitement universel dans le bac à peinture.

Versez ensuite un peu de traitement universel dans le bac à peinture.

Le pinceau suit le sens du bois.
Imprégnez bien les veines dans le sens du bois.

Appliquez-le au pinceau dans le sens du bois, en imprégnant bien les veines. Tapotez le haut des lames avec le bout du pinceau, pour bien faire pénétrer le produit. Appliquez une à deux couches, en laissant bien sécher durant environ 24 heures (la durée dépend de la marque) entre les deux couches. Rincez le pinceau au white spirit, afin de pouvoir l’utiliser ensuite pour la lasure.

Ouverture du bidon à l'aide d'un tournevis.
Aidez-vous d'un tournevis.

Utilisez un tournevis pour ouvrir le bidon de lasure.

Brassage de la masse dans le bidon.
Brassez bien la masse, même pour la lasure incolore.

Brassez la masse – même pour la lasure incolore –, car les pigments descendent au fond du bidon. Prenez le temps de bien le faire, afin que la lasure soit d’une couleur homogène. Si vous utilisez un rouleau, versez une partie de la lasure dans le bac à peinture. Si vous préférez le pinceau, vous pouvez le plonger directement dans le bidon. Humidifier le pinceau ou le rouleau en l’essuyant bien contre le bord du récipient, et sans le tremper. Cela permet d’éviter plus facilement les coulures et les imperfections (surtout si l’on travaille à la verticale, comme c’est souvent le cas) et favorise un aspect homogène.

Application de la lasure avec le pinceau.
Appliquer la lasure d'un trait.

Comme pour le traitement universel, appliquez toujours votre lasure dans le sens des veines du bois. Attention aux démarcations: faites toujours le mouvement de bas en haut ou haut en bas, sans vous arrêter au milieu! A nouveau, «piquez» le haut des lattes avec le bout du pinceau, afin de bien faire pénétrer la lasure. Laissez sécher 24 heures. Vous pouvez ensuite passer une seconde couche, voire une troisième, en laissant toujours bien sécher entre deux applications. Le fait de passer plusieurs couches prolonge la durée de vie de votre barrière.

La vidéo suivante vous montre le mouvement idéal pour une application réussie de votre lasure:

Bon à savoir: en sus des nuances proposées dans l’assortiment, les spécialistes Obi peuvent aussi vous créer l’exacte couleur désirée en ajoutant des pigments dans la lasure. La lasure permet d’obtenir un fini mat. Si vous désirez une barrière plus brillante, vous pouvez toujours appliquer ensuite un vernis incolore pour l’extérieur.

Texte: © Migros Magazine – Véronique Kipfer

Auteur: Véronique Kipfer

Photographe: Mathieu Rod