Archives
27 mars 2017

Le baroudeur des villes

L’Opel Mokka X revient avec un nouveau look: carrosserie originale à l’extérieur et confort optimisé à l’intérieur. Fonctionnelle et dynamique, elle convient aussi bien aux familles qu’aux aventuriers.

Le petit SUV allemand suscite de l’intérêt et il y a de quoi.

Avant même de l’avoir planifiée, plusieurs personnes de mon entourage m’ont demandé de les prévenir lorsque je devrais tester l’Opel Mokka X. Le petit SUV allemand suscite de l’intérêt et il y a de quoi. La voiture de la semaine a vraiment une bonne bouille, elle est fonctionnelle et spacieuse, et convient tout aussi bien aux familles qu’aux aventuriers... et aux familles aventurières!

Depuis son lancement en 2012, la Mokka s’est offert un joli lifting qui la rend plus dynamique et plus actuelle. A l’intérieur aussi, les améliorations sont nombreuses. Le confort est optimisé, l’habitacle a été remis au goût du jour et, même s’il manque encore un peu de fantaisie, le tableau de bord intègre toutes les technologies dont un conducteur connecté puisse rêver! L’écran multimédia 8 pouces couleur réunit de nombreuses fonctionnalités de manière intuitive et ludique (comme les caméras de recul). Le grand plus? Grâce à l’interface OnStar, les usagers bénéficient d’un point d’accès Wi-Fi et le téléphone connecté au système se pilote via l’écran central. On a donc accès à presque tout le contenu de son appareil mobile via l’ordinateur de bord. Pour des raisons évidentes de sécurité, on manipulera l’interface à l’arrêt ou en confiera la responsabilité au passager.

La voiture de test avait une motorisation diesel et, pour des raisons écologiques, je ne peux que conseiller de choisir une des cinq offres en version essence. Mis à part la nature du carburant, la Mokka X m’a donné entière satisfaction, faisant preuve d’un dynamisme bondissant, de bonnes réactions et d’une excellente stabilité. La position haute permet une meilleure visibilité de la route et confère un sentiment de sécurité supplémentaire, et avec son gabarit ni trop gros ni trop petit, la Mokka X se faufile en ville et sur les petites routes, comme un poisson dans l’eau!

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Le look L’Opel Mokka X est un SUV d’apparence compacte, tout en rondeur et en bonhomie. Mais attention, ses courbes douces ne gomment en rien son caractère. Originale, elle propose un gabarit à taille «parcable», bien qu’elle paraisse plus volumineuse qu’une citadine, elle se parque et se faufile avec aisance en ville. Ses bas de caisse imposants, sa calandre affirmée et son jeu de phares lui ajoutent de la crédibilité en tant que baroudeur. Le tout est harmonieux, fort bien dessiné, mais manque d’une pointe d’agressivité.

L’intérieur Bon point pour l’intérieur, spacieux et de bonne facture. Les matériaux utilisés donnent un sentiment de qualité, l’habitacle est confortable et la planche est, elle aussi, bien dessinée. Avec une carrosserie si originale, je m’attendais à un peu plus de folie à l’intérieur, mais les concepteurs ont préféré jouer la carte de la sobriété. Les commandes sont nombreuses et demandent d’être apprivoisées, mais l’ensemble est assez intuitif et on y prend vite ses habitudes.

Le coffre Le coffre ne pèche pas par excès avec ses 356 l de volume jusqu’au cache-­bagages en configuration cinq places. Banquette rabattue, on obtient 785 l jusqu’au bord supérieur des dossiers avant, 1300 au maximum de sa capacité. Ses atouts? Son plancher plat sièges rabattus et la facilité avec laquelle on manipule ces derniers.

Le système FlexFix En option, la Mokka X s’équipe d’un porte- vélo intégré sous forme de petit tiroir dissimulé dans le pare-chocs... sous le coffre, ça va de soi! En option également, une extension permet de transporter jusqu’à trois vélos, et ça c’est plutôt sympa!

Les moteurs L’Opel Mokka X propose cinq déclinaisons de moteurs essence et trois du bloc diesel. En diesel, le moteur 1,6 CDTI de 136 chevaux est disponible en manuel ou en automatique et également en version 4x4 avec boîte manuelle uniquement. En essence, le choix est plus vaste: un moteur de 115 chevaux boîte manuelle (5 vitesses), trois versions du moteur de 140 chevaux, soit 6 vitesses/manuelle, 6 rapports/automatique et également un 4x4 6 vitesses/manuelle, et pour finir, un moteur de 152 chevaux uniquement disponible en version 4x4 avec boîte automatique à 6 rapports.

Texte © Migros Magazine – Leïla Rölli

Auteur: Leïla Rölli