Archives
12 octobre 2015

Le break spacieux

La nouvelle Peugeot 308 SW est parvenue à allier un design soigné à des espaces plus que généreux.

Peugeot 308 SW
La nouvelle Peugeot 308 SW.

Il y a quelques jours, mon ami Paul a sollicité mon aide pour une course spéciale à Schaffhouse. Grand amateur de mobilier design, il avait repéré un ensemble 70’s dans les petites annonces, constitué d’une table ronde et de quatre chaises. N’étant pas persuadé que les meubles rentreraient dans le coffre de sa petite citadine, il m’a demandé si, par hasard, la voiture de la semaine ne disposerait pas d’un coffre accueillant. Par chance, j’avais en prêt la spacieuse Peugeot 308 SW (SW étant l’acronyme de Station Wagon, soit un break de taille confortable).

Arrivés sur place, il nous a été très facile de baisser les sièges, grâce aux ingénieuses commandes accessibles depuis le coffre et au système «Magic Flat». En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, nous avions devant nous une vaste surface complètement plane, prête à accueillir les jolies trouvailles de Paul. Seul hic, le cache-bagages rétractable qui nous a donné du fil à retordre. Mais après avoir bataillé une dizaine de minutes, nous avons enfin percé le mystère de son mécanisme et pu charger table et chaises. Le coffre de la Peugeot 308 est si grand que le mobilier paraissait minuscule une fois entreposé à l’intérieur. Sans difficulté, nous aurions pu embarquer le double de fournitures sans manquer d’espace.

Une conduite tout en légèreté

Si ses accélérations ne sont pas détonantes, le comportement de la 308 SW est fiable et agréable. Son habitacle très bien insonorisé et ses dimensions imposantes contribuent à diminuer la sensation de vitesse. Il me fallait faire constamment attention au compteur de vitesse pour ne pas dépasser les limitations par étourderie. Aussi belle que confortable, la Peugeot 308 SW offre des voyages délectables dans une ambiance feutrée, aussi appréciable en famille que pour un déménagement fortuit.

La nouvelle Peugeot 308 SW

Le look Elégant, affirmé et original, l’avant est une véritable réussite. Son design sobre et travaillé à la fois est réellement contemporain, mais semble intégrer une touche subtile d’Art déco qui sublime l’ensemble. La signature lumineuse unique se constitue d’un surlignage des phares par des LED ainsi qu’une incision en LED égale­ment en dessus de la calandre chromée. Lignes strictes et renflements tendus finissent d’habiller la carrosserie. Seul l’arrière avec son seuil de coffre et son hayon bizarrement dimensionné m’ont moins convaincue.

Magic Flat Rien de plus simple que de rabattre les sièges! Grâce à deux commandes facilement accessibles depuis le coffre, le dossier se baisse en même temps que l’assise glisse vers l’avant. Ainsi, sans aucun effort, on obtient une zone de chargement complètement plane et un magnifique volume.

Le tableau de bord

Le tableau de bord Plus que d’un tableau de bord, on parle ici d’un cockpit techno-intuitif constitué de matériaux de qualité. L’ensemble est agencé avec beaucoup de goût, alliant modernisme à fonctionnalité. Le nombre de commandes est réduit au nom de l’esthétique et visuellement ça en vaut le coup! Un choix qui demande à l’usager de passer presque exclusivement via un écran tactile géant 9,7’’. Bien qu’elle soit intuitive, cette interface prend plus de temps pour régler la climatisation qu’un bouton «conventionnel».

Un coffre énorme.

Le coffre Enormissime, le coffre présente 660 l de volume. Il est si vaste qu’il m’a fallu prendre appui sur mon genou et étirer mon bras pour récupérer un objet qui avait glissé au fond. Sièges baissés, ce sont 1775 litres qui s’offrent à nous. La banquette se rabat selon un rapport 2/3-1/3 et le siège central dissimule une petite trappe transformable en accoudoir qui donne accès au coffre.

Un moteur moins polluant Le diesel n’a pas bonne presse. S’il produit moins de CO2 que son équivalent essence, il se rattrape tristement par d’autres émissions. Le moteur BlueHDi de la 308 associe une réduction catalytique effective et le FAP additivé de manière à réduire les oxydes de carbone à plus de 90% et éliminer les particules à 99,9% tout en réduisant consommation et émissions de CO2.