Archives
23 janvier 2017

Maîtriser l'envie de faire pipi

Cécile Tawadros-Cardinaux, urologue FMH à l’Hôpital Riviera-Chablais et à la Clinique de Genolier (VD) répond à la question de Laetitia, 9 ans et demi.

Question manuscrite de Laetitia: pourquoi dès qu'on entend l'eau couler on a besoin de faire pipi?
La question de Laetitia, 9 ans et demi
Portrait de Cécile Tawadros-Cardinaux
Cécile Tawadros-Cardinaux

Cécile Tawadros-Cardinaux est urologue FMH à l’Hôpital Riviera-Chablais et à la Clinique de Genolier (VD).

«Comme tu le sais certainement, lorsque tu étais bébé ou encore une toute petite fille, tu faisais pipi dans tes couches. La miction (l’action d’uriner) était alors un réflexe, comme l’éternuement ou le fait de bâiller.

Au fil du temps, tes parents t’ont appris à attendre d’être aux toilettes pour faire tes besoins et aujourd’hui, ton cerveau a tellement été habitué qu’il associe la miction à ce lieu et te défend presque de faire pipi ailleurs (on parle dans ce cas d’inhibition sociale).

Il ne lève l’interdit que lorsque tu es assise sur les toilettes. C’est un signe que ton cerveau se développe, que tu grandis.

Mais au début, cet apprentissage est fragile et il peut y avoir des accidents. Parfois, le cerveau lève l’interdiction trop tôt, par exemple quand tu arrives à la maison avec une petite envie de faire pipi qui devient tout à coup très urgente à peine la porte d’entrée franchie.

Le bruit de l’eau qui coule évoque justement la miction.

Il peut donc donner envie au cerveau, qui l’associe à cette action, de lever l’inhibition et de permettre à l’urine de s’écouler alors que tu n’es pas sur les toilettes.

En devenant adulte, on parvient de mieux en mieux à se contrôler.

Tu t’en es peut-être aussi rendu compte, il arrive parfois que le rire déclenche la miction. Cela est dû au fait que la zone du cerveau stimulée quand on rit est très proche de celle qui contrôle l’action d’uriner.»