Archives
1 juin 2015

Le champ magnétique terrestre

Pour ne pas perdre le nord, rien ne vaut une bonne vieille boussole! Et si l’on en fabriquait une avec les moyens du bord?

Lea en train d'observer la boussole faite maison
La boussole faite maison fonctionne à merveille.
Lea et le matériel sur la table
Tout le matériel nécessaire est réuni

Aiguille à coudre, aimant, bouchon de liège, couteau et assiette à soupe. Tout le matériel nécessaire à ce bricolage est réuni. Action! Léa commence par découper une tranche de bouchon d’un centimètre d’épaisseur.

Découpe de l'encoche
Attention aux doigts!

Notre apprentie sculpteur creuse ensuite au centre de la rondelle une encoche, qui servira d’écrin à l’aiguille à coudre. Comme ce n’est pas fastoche, il ne faut pas hésiter à demander de l’aide à un plus grand que soi!

Firction de l'aiguille avec l'aimant.
Répéter le geste une vingtaine de fois.

Léa aimante alors l’aiguille. Pour ce faire, elle la tient par un bout, en la «caressant» avec l’aimant toujours dans le même sens (un peu comme si elle aiguisait un couteau). Répéter cet exercice une bonne vingtaine de fois!

Il ne reste plus qu’à faire flotter la tranche de bouchon dans l’assiette préalablement remplie d’eau, puis de placer délicatement l’aiguille dans l’encoche. Que se passe-t-il? Eh bien, l’aiguille tourne et pointe en direction du nord.

Le phénomène

La Terre est plongée dans un champ magnétique lié à l’activité de son noyau. Elle se comporte donc comme s’il y avait un barreau aimanté qui la traversait du pôle Nord au pôle Sud.

Inventée par les Chinois, la boussole est une aiguille aimantée qui peut tourner librement (comme ici, sur l’eau) et qui est justement attirée par ce fameux magnétisme terrestre.

Si elle n’est pas perturbée par la présence d’objets métalliques ou d’un autre aimant, l’aiguille indiquera le nord (ou le sud selon le sens où l’on aura «caressée»). Et ce, que vous ayez ou non le sens de l’orientation!

Auteur: Alain Portner

Photographe: Guillaume Mégevand