Archives
9 mai 2016

Du Coca Cola à l'eau

«Devinette: elles se ressemblent comme deux gouttes d’eau, mais l’une coule et l’autre flotte. De quoi s’agit-il?»

Dorian en train de mettre une des cannettes dans le récipient d'eau
La canette de Coca Cola flottera-t-elle ou pas?
Dorian et ce qu'il faut pur faire cette expérience.
Pour cet expérience, peu de matériel suffit.

Aujourd’hui, Dorian a décidé de nous préparer un drôle de cocktail composé de deux canettes de Coca (l’une de type light, l’autre de type classique) et d’un grand récipient rempli d’eau. Notre barman plonge tout d’abord la boîte de Coca classique dans l’eau, en la faisant légèrement se pencher de sorte qu’aucune bulle ne puisse rester emprisonnée au fond de la canette.

Doran rajoute une canette
Attention à poser les canettes délicatement dans l'eau.

Ensuite, Dorian fait de même avec la canette de Coca light, la grise. Toujours en manipulant le tout avec délicatesse et en penchant la boîte sur le côté. On voit que ce garçon a l’habitude…

Dorian observe ce qui se passe dans le récipient.
Tous les paris sont ouverts!

Il ne reste donc plus qu’à observer ce qu’il se passe dans le grand récipient… Tiens, alors qu’elles sont toutes les deux pleines, l’une des canettes flotte et l’autre pas! C’est normal, professeur?

Le phénomène

Le Coca Cola light flotte et le Coca normal coule… Pourquoi? Parce qu’une canette classique contient beaucoup de sucre, grosso modo une dizaine de cuillères à café. Tandis que la version light, elle, est «sucrée» avec une petite quantité d’aspartame (nettement moins que le sucre pour obtenir la même sensation de douceur).

L’aspartame est un édulcorant artificiel au superpouvoir sucrant. Or, si le sucre augmente la densité du liquide, le rendant plus lourd, ce n’est pas le cas avec l’aspartame qui ne modifie que très peu la densité du soda, qui reste donc léger.

Texte: © Migros Magazine | Alain Portner

Auteur: Alain Portner

Photographe: Mathieu Rod