Archives
11 mai 2015

Le Léviathan, une solution d’avenir!

Le saviez-vous? La chronique d'Isabelle Kottelat.

Le saviez-vous? La chronique d'Isabelle Kottelat
Le saviez-vous? La chronique d'Isabelle Kottelat.
Isabelle Kottelat photo.
Isabelle Kottelat.

Il disait que les hommes sont égocentriques, en état d’anxiété et de guerre permanente les uns contre les autres. Que les mouvements du monde leur insufflent des désirs insatiables. Que l’homme va chercher avant tout à protéger ce qu’il possède contre les autres. Que la religion ne peut rien pour lui parce qu’il y a tellement de religions qu’elles n’arrivent pas à se mettre toutes d’accord. Et parce que pour lui, toute vie est entièrement matérielle et matérialiste.

Passablement moderne, ce Thomas Hobbes, non? Et pourtant, c’est entre 1588 et 1679 qu’il a vécu! Il est décrit comme le père de la psychologie de l’individu, visionnaire de l’individualisme possessif et forcené de notre société; il avait fait sensation en sortant son ouvrage intitulé Le Léviathan.

Sa solution à lui, pour calmer les hommes, les sécuriser, c’est un gouvernement fort. Très fort. Une monarchie absolue. Rien que ça! Un grand protecteur contre les dangers de ce monde, mais aussi pour prémunir les gens contre eux-mêmes et leurs dérives égoïstes. Les hommes passeraient avec lui une sorte de contrat social sur lequel bâtir une société meilleure. Faute de quoi notre vie serait réduite à n’être que solitaire, pauvre, pénible, bestiale et courte.

Texte © Migros Magazine – Isabelle Kottelat

Auteur: Isabelle Kottelat