Archives
2 juin 2014

Le look décalé du Nissan Juke

Le design original de cette voiture à mi-chemin entre SUV et citadine ne laisse pas indifférent. On aime ou on n’aime pas.

Le Nissan Juke.
Avec ses phares globuleux positionnés très haut sur le capot, son avant allongé et son pare-brise très incliné, le Juke est très reptilien.
Leïlla Rölli, chroniqueuse automobile à Migros Magazine.
Leïlla Rölli, chroniqueuse automobile.

Quel étrange véhicule que ce Nissan Juke! Commençons par son design on ne peut plus original. Contrairement à beaucoup de mes amis, j’ai toujours trouvé ce véhicule plutôt sympathique et à vrai dire, un peu d’originalité dans notre parc automobile, ça ne fait pas de mal. Avec ses gros phares haut placés visibles depuis l’intérieur du véhicule, le Juke revêt une silhouette de saurien qui invite aux commentaires.

J’ai aussi eu de la peine à définir si je rangeais ce véhicule dans la catégorie des SUV ou des citadines. Certes, il est haut sur pattes, mais il paraît aussi court et donne l’impression de pouvoir contenir peu de volume. En m’asseyant à l’arrière, j’ai trouvé que l’espace aux jambes était un peu juste pour ce genre de véhicule, mais je ne me suis pas sentie à l’étroit non plus.

Lorsqu’on ouvre le coffre, la sensation est confirmée par un petit espace de chargement d’à peine plus de 250 l. Et pourtant! Comme c’est de saison, je suis allée faire réviser mon vélo et j’ai douté de la capacité du coffre à engloutir mon biclou dans son entier. Eh bien, figurez-vous que sièges baissés et sans avoir à démonter la roue avant de ma bicyclette, le Juke n’en a fait qu’une bouchée! J’ai même pu fer- mer le hayon sans aucune difficulté.

Au niveau du comportement, il est clair que la motorisation du test, la plus économique et la moins polluante, n’est pas la plus bondissante.

Ses accélérations de 0 à 100 en plus de 11 secondes ne sont pas à l’image de son profil dynamique, mais on lui pardonne volontiers car sa consommation très basse, son aisance en milieu urbain et son comportement plus que satisfaisant en font un véhicule très appréciable dans son ensemble.

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Le tableau de bord

Le tableau de bord du Nissan Juke.
Le tableau de bord du Nissan Juke.

Avec le tableau de bord, on reste dans un univers jeune et original. La console centrale est mise en relief par des plastiques noirs laqués propices aux marques de doigts mais cela donne une impression de chaîne hi-fi. Intuitif et bien pensé, le tableau de bord se pare également d’un écran tactile 6’’ avec toutes les fonctions de connectivité qu’on peut espérer.

L’habitacle

L'habitacle du Nissan Juke.
L'habitacle du Nissan Juke.

Très confortable, l’intérieur du Nissan Juke est accueillant et moderne. Il intègre de nombreux rangements comme un petit casier pour smartphone, différents vide-poches dans les portières et de pratiques porte-boissons. Un tout petit peu de place aux jambes en plus pour les passagers arrière aurait été apprécié.

Le coffre

Le coffre du Nissan Juke.
Le coffre du Nissan Juke.

Petit pour un SUV, le coffre n’offre que 251 l de volume en configuration de base, mais il permet également de cacher 44 l de bagages sous son plancher et passe à 830 l lorsque la banquette est rabattue.

La sécurité

Le gros avantage du Nissan Juke, c’est sa position de conduite haute. Le conducteur a une vue dominante sur le trafic et donc une meilleure appréciation de celui-ci. Le Juke est également équipé de toute une série d’options de sécurité performantes ainsi que de 6 airbags de série, dont deux rideaux latéraux complets. Le Nissan Juke a obtenu la note maximale au test EURO NCAP 2011, soit 5 étoiles.

© Migros Magazine - Leïla Rölli

Auteur: Leïla Rölli