Archives
23 janvier 2017

Le luxe à la française

Avec sa multitude d’options de confort, la Renault Talisman Berline Initiale Paris a tout pour faire oublier les petits tracas de la saison froide.

La Renault Talisman Berline Initiale Paris.

L’hiver est cruel. Sortir du lit avant le lever du soleil, s’installer dans un habitacle glacial pour s’insérer dans un trafic surchargé et reconduire l’expérience dans l’autre sens à la fin de la journée. Mais il y a des manières plus agréables que d’autre de vivre cette expérience. La Renault Talisman Berline en est une excellente par exemple. Cette bulle de bien-être m’a permis à moi ainsi qu’à mes passagers de mieux vivre les chutes de température et le manque de luminosité hivernal. C’est vrai qu’elle a tout pour faire oublier les petits tracas du quotidien.

Imaginez vous, les bras chargés de courses. Il pleut, le sol est humide et vous ne savez plus dans quelle poche se trouve votre clé de voiture, qui est évidemment verrouillée. Pas besoin de mouiller le fond de vos cabas. Avec la Renault Talisman Berline, il suffit, en portant la clé sur soi, d’agiter le pied sous le bouclier arrière pour en déclencher l’ouverture. Un petit tour de magie qui simplifie la vie!

Des options de confort comme celle-là et autres fonctions abouties destinées à la sécurité, la Talisman en regorge!

On pourra citer parmi d’autres, les sièges chauffants, l’alerte anti-franchissement de ligne,les 5 modes de conduites différents pour un confort absolu, le système audio BOSE Surround, le système Easy Break qui permet de rabattre automatique la banquette arrière selon un rapport 60/40 grâce aux poignées situées dans le coffre ou encore la grande tablette tactile connectée R-Link 2, pièce maîtresse de la planche de bord.

Et la conduite? La boîte robotisée à double embrayage et le double turbo permettent des accélérations fluides et très efficaces, peu importe la vitesse à laquelle on roule. Stable et agréable, elle réussit la prouesse d’adoucir les bouchons. Attention, c’est un beau bébé! Avec ces 4.85 de long, elle m’a parfois posé problème en ville. En parcage latéral, il est assez rare de trouver une place qui lui sied et dans certaines ruelles, je me suis parfois sentie à l’étroit. Elle rattrape largement ces petits désagréments avec son appétit réduit et son prix, plutôt raisonnable dans la monde de la berline haut-de-gamme.

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Le look La Renault Talisman édition Initiale Paris a la classe d’une voiture présidentielle. Les lignes élégantes et exclusives de cette berline ont été sublimées par des détails précieux qui en font une voiture remarquable. Sa signature lumineuse est mise en valeur par des ouïes latérales chromées, tout comme sa calan­dre sportive et affirmée. Parmi les éléments qui différencient la version Initiale Paris de la Talisman classique, on trouve des inserts «Initiale» qui ornent ses ailes, un autre qui soutient le logo en losange sur l’avant ou encore des jantes diamantées du plus bel effet.

Le coffreProfond et bas de plafond, le coffre propose un volume gigantesque de 608 litres, dont 93 l sous le plancher amovible! Malgré ses dimensions plus que généreuses, on ne pourra pas y enfourner des éléments aussi volumineux que dans un break, en raison de son ouverture réduite, propre aux berlines. Banquette rabattue, la zone de chargement passe à 1022 litres. Une trappe dissimulée dans le dossier central de la banquette arrière permet de transporter des skis ou autres objets de même gabarit.

L’intérieur L’habitacle de la Talisman est bien plus qu’un salon confortable et esthétique, c’est aussi un espace accueillant qui comprend jusqu’à 25 litres de rangements sous forme d’aumônières, de bacs dissimulés dans les accoudoirs avant et arrière (le siège central de la banquette s’abaisse et devient une séparation entre les deux passagers). Les passagers arrière bénéficient d’un bel espace aux jambes et aux épaules... un atout de plus pour convertir les collègues au covoiturage!

Le moteurPeu vorace mais puissant, le moteur diesel 1,6l double turbo de 160 chevaux offre un dynamisme bondissant, bien que le véhicule soit plutôt lourd, près d’1,6 tonne. Avec sa boîte automatique EDC à double embrayage, les rapports s’enchainent de manière très fluide, mais il faut noter un très bref décalage dans ses réactions lors de fortes accélérations. Pour ceux qui préfèrent rouler en essence, la Talisman est également disponible avec une motorisation 1,6 Tce de 200 chevaux, encore plus nerveuse, mais un poil plus gourmande.

MULTI-SENSEUne molette située entre les deux sièges avant permet au conducteur d’accéder à la fonction MULTI-SENS. Cette technologie permet, via la tablette incrustée dans le tableau de bord, de choisir parmi cinq modes pour un conduite tantôt sportive, tantôt économique en réglant différent paramètres comme la réactivité de la boîte de vitesses, la résistance du volant, le rétro-éclairage des instruments et de l’intérieur, le 4CONTROL (système à quatre roues directrices), le dynamisme du véhicule ou encore le confort du siège conducteur.

Texte © Migros Magazine – Leïla Rölli

Auteur: Leïla Rölli