Archives
22 février 2016

Un chasseur farouche

Les lynx sont les plus gros félins présents en Suisse. Malheureusement, les zoos sont pratiquement les seuls endroits où l’on peut les admirer. A l’état sauvage, les adultes ne vivent que dans des endroits très reculés. Et pour les jeunes, la vie est pleine de dangers.

un lynx qui chasse photo
Un lynx mange de un à quatre kilos de nourriture par jour. Il chasse volontiers des lièvres, des renards, des chevreuils, des chamois et des bouquetins.

Le lynx est facilement reconnaissable. Quatre fois plus gros que le chat domestique, il possède également des oreilles surmontées d’un pinceau de poils, des favoris sur les joues et un pelage tacheté. Il est haut sur pattes et sa queue, très courte, paraît tronquée. Bien que les lynx soient de plus en plus nombreux dans les forêts des Préalpes et du Jura, tu as peu de chances d’en rencontrer un. Le lynx est en effet un animal très timide, qui chasse de préférence le soir et la nuit, ce qu’il peut faire grâce à son excellente ouïe et à sa vue perçante, qui lui permet de voir six fois mieux que nous dans l’obscurité.

Le félin est un as du camouflage, ce qui lui permet de surprendre ses proies et de leur infliger une blessure mortelle. S’il manque son coup, il laisse sa proie s’enfuir sans la poursuivre. Le lynx est un animal solitaire qui ne se rapproche de ses congénères que pour s’accoupler à la fin de l’hiver. Les petits viennent au monde vers fin mai.

A l’âge de dix mois, ils doivent déjà quitter leur mère pour se trouver leur propre territoire. Seul un lynx sur deux survit à cette séparation douloureuse: les autres meurent de faim, de froid ou de maladie ou sont écrasés par un véhicule.

Auteur: Andrea Fischer Schulthess, Andrea Fischer-Schulthess

Illustrations: Bunterhund (illustration)