Archives
2 février 2015

Le paysage sonore de la tôle

C'est un instrument bien de chez nous, mais frappant d'innovation que nous présente cette semaine Isabelle Kottelat.

Dessin d'un Hang comme une soucoupe volante et un extraterestre à son bord qui fait signe de la main
Quand le son se déploie dans son propre univers…

On a pléthore de bois et de cuivres et on croyait avoir tout inventé en matière de percussions. Eh bien non. Il se crée encore aujourd’hui de nouveaux instruments de musique. Pas à Londres ni à New York, mais à…Berne. Rien à voir avec les cloches de vaches ou de Noël. Ça résonne entre le steel pan, le gong, la harpe et les bols tibétains: les sons roulent au gré des caresses.

C’est un idiophone, mais on est loin de Gaston Lagaffe et de son instrument mortellement sonnant. Non. Il s’agit de deux Bernois, qui ont développé des sculptures sonores, un nouveau genre d’instruments de musique de la famille des idiophones. Donc qui résonnent en eux-mêmes grâce au matériau dont ils sont construits lorsqu’on les frappe, entrechoque, pilonne, secoue, pince ou frotte selon la définition usuelle. Comme un xylophone, vibraphone, triangle ou des cymbales.

Celui qu’ont créé Felix Rohner et Sabina Schärer a la forme d’une soucoupe volante en métal. En tôle, plus exactement. Avec des creux sur la corolle, une boule au sommet et un trou en son centre. C’est le Hang. Il existe depuis l’an 2000, se tient sur les genoux et se frappe avec les mains, d’où son nom (en dialecte bernois).

Et il a fait un tabac: les 7000 spécimens de l’instrument se sont vendus comme des petits pains. Un succès tel qu’il a été l’objet de spéculations et que son prix a atteint des sommes absurdes. Tel qu’il ne se vend plus. Ni en magasins de musique, ni chez ses fabricants bernois. Qui, depuis, en passionnés sonores qu’ils sont, continuent à expérimenter et faire des recherches dans la résonance des tôles.

Encore plus abouti, un deuxième instrument est né de leurs ateliers en 2013,
le Gubal. De forme similaire mais se terminant par une boule dessous, il se serre entre les cuisses. Pour des sons plus forts. Le carnet de commandes des fabricants est à nouveau complet.

Auteur: Isabelle Kottelat

Photographe: Konrad Beck