Archives
2 janvier 2017

Pourquoi les chatons de parents de couleur différente naissent-ils tachetés mais pas les bébés humains?

Juan Montoya, directeur de recherche en génétique et évolution à l'Université de Genève, répond à la question de Céline, 10 ans.

Question d'enfant

Juan Montoya, directeur de recherche en génétique et évolution à l’Université de Genève.

«Certains animaux ont toujours le même pelage, d’autres, comme le chat domestique, peuvent avoir plusieurs couleurs et motifs. Chaque combinaison est appelée une robe . Chez les chats, ces robes sont déterminées par une douzaine de gènes , définissant par exemple si un chat sera tigré ou pas, noir, gris ou encore tacheté.

Chaque parent possède deux versions, parfois identiques, parfois différentes, de chacun des douze gènes. Chaque parent transmet une des deux versions de chaque gène, prise au hasard, à chacun des chatons, qui aura donc une combinaison de gènes bien à lui. Ainsi, les frères et sœurs auront leurs combinaisons personnelles et pourront donc avoir des robes bien différentes.

Mais pour qu’un chaton soit tacheté, au moins l’un des deux parents doit avoir des taches pour pouvoir transmettre cette caractéristique à ses bébés. Ce sont les lois de la génétique.»

Chez les humains, il n’y a pas de gens tachetés, car il n’y a pas de gène pour cela. Chez nous, la coloration de la peau est uniforme, avec des couleurs qui peuvent varier du rose au noir. Les scientifiques ne savent pas exactement combien de gènes régulent la couleur de la peau, mais en règle générale, un bébé humain a une couleur de peau qui est intermédiaire entre celle de sa maman et de son papa. Cependant, contrairement aux chatons, les bébés humains peuvent avoir la peau qui change de couleur et deviennent rouges ou bruns... s’ils restent trop longtemps au soleil. Mais ça, ce n’est plus de la génétique.