Archives
5 juin 2017

Le principe d'Archimède

Les bateaux flottent sur l’eau, même s’ils pèsent des tonnes et sont en métal. Vous avez dit bizarre?

Dorian, capitaine d'un jour.

1 Un récipient transparent rempli d’eau fraîche et deux pots de pâte à modeler colorée. Le jeune capitaine Dorian est fin prêt à embarquer dans cette nouvelle aventure scientifique…

2 Notre moussaillon va commencer par voir si la pâte à modeler flotte. Pour cela, il lâche simplement le contenu du premier pot dans l’eau. Plouf! La pâte coule comme une pierre.

3 Nullement découragé par ce naufrage, Dorian saisit le contenu du deuxième pot et pétrit la pâte pour former une coque de bateau, en faisant bien attention à ce qu’elle soit parfaitement étanche.

4 Avec mille et une précautions, il met maintenant son joli petit navire (qui n’avait ja-ja-jamais navigué) à l’eau. Et alors? Et alors? Eh bien, le frêle esquif flotte comme un vrai paquebot.

Le phénomène

Pourquoi un bateau ne coule pas alors qu’il pèse des tonnes? Archimède a la réponse: «Tout corps plongé dans un liquide subit une poussée verticale vers le haut égale au poids du volume déplacé par le corps en question.» Quand on plonge une boule de pâte à modeler dans l’eau, la quantité de liquide déplacée n’est pas assez lourde pour exercer une poussée suffisante qui lui permette de flotter. En revanche, si l’on façonne un bateau avec la même quantité de pâte, la quantité d’eau déplacée est beaucoup plus grande et son poids suffit à le faire flotter.

Texte: © Migros Magazine | Alain Portner

Auteur: Alain Portner

Photographe: Mathieu Bernard-Reymond