Archives
16 novembre 2015

Le scandale Volkswagen

La photo de la semaine est commentée par Jean-Claude Biver, président de la division horlogère LVMH.

action des militants de greenpeace contre Volkswagen photo
Des militants de Greenpeace ont détourné le logo de la marque allemande à l'entrée de l'usine phare de Volkswagen à Wolfsburg (Allemagne), lundi 9 novembre 2015.

«Cette image sur le scandale Volkswagen nous révèle trois choses fondamentales: qu’à force de faire des règlements et contraintes diverses que les entreprises n’arrivent pas à tenir sans d’énormes sacrifices, elles privilégient la tricherie (voir ce qui se passe avec les contribuables des pays à forte fiscalité). Que chaque comportement douteux au niveau de la morale et de l’éthique finit par être révélé tôt ou tard. Que les grandes multinationales ont une responsabilité sociale et nationale, car elles sont capables de créer, endommager ou détruire la réputation et l’image d’une nation, d’où l’urgence de renforcer et promouvoir l’éthique et la morale dans le monde des affaires.»