Archives
1 septembre 2014

Le smoothie vert, la nouvelle recette santé?

Chouchou des stars, la boisson mêlant légumes verts et fruits est présentée comme le nouvel antidote à la malbouffe. Le point sur un phénomène.

Migros Magazine un smoothie vert

Gwyneth Paltrow ne le quitte pas de la journée, Gwen Stefani se balade le tenant à la main dans les rues de New York, tandis que Reese Witherspoon ne jure que par lui.

Le nouvel it bag de la rentrée? Vous n’y êtes pas du tout. La star des podiums et des tapis rouges, c’est le smoothie. Mais attention, pas n’importe lequel. La boisson fétiche des tops et des people se doit d’afficher une jolie couleur verte, référence aux légumes feuillus qu’elle contient.

Chouchou du tout-Hollywood, la mixture est aussi portée aux nues de ce côté-ci de l’Atlantique où on ne compte plus les sites qui en font l’apologie. «Le smoothie vert, bombe nutritive», «La nouvelle recette vitalité», «Le smoothie vert, un atout pour votre santé», peut-on lire sur internet. La nouvelle potion magique? Presque, aux dires de ses adeptes. Tour d’horizon de ses bienfaits.

Des micro-nutriments à la pelle

Parmi les vertus qui sont prêtées à cette boisson onctueuse et veloutée, on trouve une forte teneur en vitamines. Cela grâce aux légumes verts feuillus. En général des épinards, riches en fer, des pissenlits, du persil, du rampon (la mâche), du cresson, de la roquette ou des fanes de betteraves ou de carottes. Ces derniers, tout comme le pissenlit, sont riches en calcium.

Une mine de chlorophylle

Côté bienfaits, il y a aussi la chlorophylle contenue dans les feuilles. Elle oxygène l’organisme et permet entre autres de rééquilibrer son acidification, d’assainir la flore intestinale et, grâce aux fibres qu’elle contient, de lutter contre la constipation. Elle est aussi appelée à stimuler le renouvellement cellulaire.

Un effet antioxydant

Parmi les vertus du smoothie: des propriétés antioxydantes contenues non seulement dans les légumes mais aussi dans les fruits qui le composent. Car le smoothie vert ne se limite pas aux épinards et autres légumes feuillus. On y trouve environ 60% de fruits, de la banane au kiwi en passant par le melon ou la framboise, histoire de donner un goût agréable à la mixture.

Un bon moyen de manger des fruits et des légumes

Last but not least, le smoothie vert est brandi par beaucoup comme le moyen idéal de consommer les fameux cinq fruits et légumes par jour et, surtout, d’en faire avaler aux enfants.

L'avis de l'experte

Muriel Jaquet, diététicienne diplômée à la Société suisse de nutrition.
Muriel Jaquet, diététicienne diplômée à la Société suisse de nutrition.

Muriel Jaquet, diététicienne diplômée, Société suisse de nutrition.

Face à tant de vertus, on se dit que le smoothie vert est l’aliment miracle.

Aliment miracle, certainement pas, mais dès le moment où l’on consomme un smoothie préparé avec des légumes frais, en conservant la peau, il a toutes les qualités des légumes concernés. Comme tous les aliments, il doit être consommé en alternance avec d’autres.

Cela signifie qu’il ne permet pas de remplacer les fameux cinq fruits et légumes que l’on est censé consommer quotidiennement?

Un smoothie comportant les cinq portions n’est pas forcément une alternative. Car en consommant tous les fruits et légumes en dehors des repas, on risque de déséquilibrer son assiette et de compenser leur absence en se servant en trop grande quantité d’autres aliments, comme la viande.

Mais réussir à manger cinq fruits et légumes par jour, ce n’est pas évident...

Il ne s’agit pas de réaliser cela tous les jours, mais le plus souvent possible. Et cela n’est pas si compliqué. Il suffit, par exemple, de boire un jus de fruit le matin, manger des pâtes à la sauce tomate accompagnées d’une salade à midi, un fruit à 16 heures et un légume en accompagnement le soir, et le tour est joué. La seule contrainte, c’est que cela implique de consommer une part de légumes midi et soir.

Certains pourraient être tentés de voir dans les smoothies un repas liquide, au même titre qu’une soupe. Que leur dites-vous?

Que le smoothie ne correspond en aucun cas à un repas complet et que, de manière générale, une boisson ne remplace pas un repas. Car le problème, avec l’alimentation liquide, c’est qu’elle ne donne pas l’impression d’avoir mangé. Attention également à la façon dont on consomme des smoothies en dehors des repas: il ne s’agit pas d’une boisson pour passer la soif. En en buvant tout au long de la journée, on risque de ne pas réaliser que l’on a mangé et ainsi de dépasser ses besoins énergétiques quotidiens.

Texte: © Migros Magazine – Viviane Menétrey
Photos: Getty / Dukas / Corbis

Auteur:
Viviane Menétrey