Archives
22 septembre 2016

Inge Meyer, 80 ans et Elisabeth Bideau, 83 ans

«Le sport m’a aidée à aller de l’avant»

Inge Meyer (à gauche) et Elisabeth Bideau (à droite) sont membres de La Rame, un club d’aviron féminin à La Tour-de-Peilz (VD). Elles en sont les doyennes.
Inge Meyer (à gauche) et Elisabeth Bideau (à droite) sont membres de La Rame, un club d’aviron féminin à La Tour-de-Peilz (VD). Elles en sont les doyennes.

Elisabeth Bideau, 83 ans: «Le sport m’a aidée à aller de l’avant»

«Je me suis mise à l’aviron il y a 50 ans déjà, car j’aime beaucoup les lacs et j’ai toujours aimé bouger. Au départ, mon club était petit et il fallait porter péni-blement de gros bateaux (yolettes) jusqu’au ponton. On faisait de petites balades. La technique et les bateaux ont changé au fil du temps. Je vais avoir 83 ans dans un mois, mais je me sens tout à fait en forme. L’astuce, c’est de se comparer à des gens bien actifs et positifs, mais plus âgés que soi… et de se dire: moi aussi, je peux et je veux encore.

Je fais de l’aviron 3 à 4 fois par semaine, cela dépend de l’état du lac et de la météo. Il y a bien des fois où je dois me donner un coup de pied au derrière pour aller m’entraîner, mais après, je suis toujours toute contente. Il faut se lancer des défis, c’est ce qui nous fait avancer. Avant, je faisais aussi du tennis, du ski, des balades en haute montagne. Maintenant, je me sens plus vite essoufflée mais je continue à faire encore régulièrement de petites escapades en montagne. Je mange aussi sainement, beaucoup de fruits et de légumes - et j’aime aussi beaucoup le chocolat!

Suite au décès de mon mari il y a 33 ans et de mon fils il y a 13 ans, j’ai eu tendance à m’enfermer sur moi-même, mais le sport m’a aidée à aller de l’avant. Il ne faudrait pas tout de suite se laisser aller. C’est en s’entraînant et avec un peu de volonté qu’on se sent mieux.»

Inge Meyer, 80 ans«J’aime beaucoup ramer seule»

«C’est une collègue de travail qui m’a donné envie de faire de l’aviron, il y a 45 ans. J’ai même été monitrice «Sport et Jeunesse», je trouvais très intéressant de faire des sorties avec des élèves de tous âges. Il y a quelques années, j’ai ramé sur le fleuve Murray, en Australie, avec une équipe internationale. Maintenant, j’aime beaucoup ramer seule, car c’est là que je suis maîtresse de mon rythme. Je rame donc «zen».

J’ai toujours essayé de faire plusieurs sports pour alterner ces exercices. Mon activité préférée, c’est le vol à voile. Elle m’a permis de beaucoup voyager et de créer des liens partout où je suis allée. Je n’ai plus ma licence depuis l’automne. Alors je vais arrêter, mais cela me manquera beaucoup.

En revanche, je continue à faire du yoga, de la natation, du ski de fond, de la marche et du tennis en double. Cet hiver, je vais essayer d’intensifier quelque peu mon entraînement de fitness, sur les conseils de ma doctoresse. J’aime aussi profiter des occasions culturelles (théâtre, cinéma et musique) qui sont offertes dans notre région.»

Texte © Migros Magazine – Véronique Kipfer

Auteur: Véronique Kipfer

Photographe: Jeremy Bierer