Archives
17 août 2015

Le SUV qui déborde d’ingéniosité

Le nouveau Honda CR-V multiplie les bons points: un coffre particulièrement modulable, un mode de conduite écologique et un ordinateur de bord ultra-perfectionné.

Honda CR-V
Le nouveau SUV Honda CR-V.
Leïla Rölli, chroniqueuse automobile.

Je l’avoue volontiers, je ne suis pas totalement objective lorsque je parle de SUV. Pour moi, avoir une assise haute, un design imposant et un grand coffre, c’est déjà partir du bon pied. Avec le nouveau Honda CR-V , j’avais donc déjà un bon pressentiment, et mon 6e sens ne s’est pas trompé!

Si l’on commence par son comportement, je n’ai pas grand-chose à lui reprocher. Ses réactions sont vives, la tenue de route irréprochable et, bien qu’elle soit imposante, la voiture de la semaine est tout à fait maniable en ville. Il m’est arrivé de renoncer à une ou deux places de parc très menues, mais c’est là le seul désagrément que ses dimensions m’ont causé.

Je me suis même étonnée de la voir si fluide alors qu’elle pèse près de 1,7 tonne. Ses accélérations sont honorables, avec un petit 9,6 secondes du 0 à 100 km/h et, point important, on s’y sent en parfaite sécurité, tout en étant très bien installé.

Un coffre qui se transforme en une vaste zone de chargement

Je n’ai pas été forcément conquise par le design du tableau de bord et me suis sentie un peu perdue en trafiquant dans l’ordinateur de bord. Il m’a fallu quelques jours pour assimiler la logique de l’interface et me sentir complètement à l’aise avec toute cette technologie. La faute à mon grand âge, sans doute.

Le gros PLUS de ce véhicule, c’est sa modularité. En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, les sièges arrière sont rabattus en tirant sur une manette accessible depuis le coffre. D’un seul geste et sans aucun effort, voici une vaste zone de chargement déployée devant moi, sans différence de niveau entre le hayon et le fond du coffre. Si ce petit détail est très arrangeant pour charger un objet lourd et volumineux, il l’est d’autant plus lorsqu’il faut décharger ce dernier. On ne se blesse pas le dos en essayant de l’extirper du fond du coffre, on le glisse tout simplement. Le CR-V, polyvalent et bienveillant, comprend également une multitude d’options de série pour un prix qui n’est pas si excessif pour pareil équipement.

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

L’habitacle Véritable salon mobile, le CR-V a aussi pensé au confort des passagers assis à l’arrière. Ces derniers auront toute la place nécessaire et même plus. Les portes ont été spécialement dessinées pour optimiser l’espace et la banquette arrière est équipée d’un dossier inclinable. Lumineux et futé, l’intérieur regorge de rangements, comme des casiers et aumônières dans chaque portière. Les matériaux et les finitions sont soignés, on s’y sent comme à la maison.

Aide à la sobriété.

Aide à la sobriété Non content d’être particulièrement économique pour un véhicule de sa catégorie, le CR-V éduque son conducteur. Un petit voyant lumineux en forme de feuille prend place juste à côté du cadran de vitesse. Si la conduite est douce et anticipée, la plante devient verte. Si au contraire elle est agressive et donc non économique, la plante vire au blanc. Rien de culpabilisant, juste des encouragements! Et pour être encore meilleur élève, il suffit d’activer le mode ECON en appuyant sur le gros bouton vert à gauche du volant. Il permet de régler automatiquement les paramètres du moteur, de la climatisation et du stabilisateur de vitesse de manière à garantir une sobriété maximale.

Le tableau de bord.

Le tableau de bord Des plastiques mats et texturés, des aplats laqués, des chromes brossés et des commandes multiples, le CR-V ne fait pas dans la simplicité. Pourtant on s’y fait vite, l’ensemble est suffisamment intuitif pour ne pas perdre l’utilisateur. Il faudra néanmoins apprivoiser le centre média et son écran tactile 7’’ qui permet aussi bien d’accéder à son compte Facebook qu’aux données de son téléphone et son contenu musical. Le système est archi-complet, à tel point qu’on s’étonne qu’il ne fasse pas le café!

Le look Le CR-V est un beau SUV à l’équilibre parfait. Imposant certes, il n’en est pas moins élégant. Sa silhouette sportive et son design affirmé lui confèrent un air d’aventurier qui invite au voyage. Son avant particulier, très expressif, rappelle ces robots géants qu’on peut voir dans les films de science-fiction. Le petit détail frime? Les jantes découpées en étoiles de ninja.

Le coffre.

Le coffre Le CR-V fait preuve d’une grande ingéniosité en ce qui concerne sa modularité. Le coffre, qui propose déjà 589 litres de volume en configuration 5 places, atteint 1146 litres lorsque la banquette est rabattue. Et quelle simplicité dans la manœuvre! Au choix, grâce à des poignées accessibles depuis le coffre ou en tirant sur des sangles sur le dossier, le siège se replie aussi gracieusement qu’une ballerine. En un seul geste, l’appuie-tête se rétracte, l’assise bascule et le dossier se rabat pour offrir une vaste zone de chargement complètement plane.

Texte © Migros Magazine – Leïla Rölli

Auteur: Leïla Rölli