Archives
5 mai 2014

Le tabac, remède au poison

Si le tabac est très critiqué aujourd'hui pour ses nombreux méfaits sur notre santé, il était utilisé autrefois comme médicament...

Christophe Colomb
La plante, qui était déjà consommée par les Amérindiens, a été amenée en Europe par Christophe Colomb.

Et dire que c’était un remède! Pour calmer la toux qui plus est, ça fait drôlement tousser! Oui, le tabac, aujourd’hui mis à l’index pour cause de cancers et autres affections respiratoires. Quand Christophe Colomb découvre cette plante en même temps que l’Amérique, elle est sacrée, consommée depuis des lustres lors de cérémonies religieuses. Le fameux calumet de la paix! Lorsque notre conquistador le ramène dans ses bagages, il devient comme d’autres produits d’outre-Atlantique, tels que le cacao, la coqueluche des aristocrates qui l’utilisent comme emplâtres sur des blessures, tumeurs et autres abcès et pour soulager les affections respiratoires. Poussés, je vous le donne en mille, par un certain Jean Nicot , alors ambassadeur français. Il propose d’utiliser, avec grand succès, cette herbe contre les migraines du fils de la reine Catherine de Médicis . Pour le remercier, on appelle le tabac herbe à Nicot ou Nicotiane.

Bon, on ne le fume pas, dans la bonne société européenne, on en sniffe de la poudre, on le prise, on le chique. Et puis arrive le navigateur anglais Sir Walter Raleigh qui rend la pipe populaire. La cigarette, elle, débarque d’Espagne avec les soldats de Napoléon vers 1825. Et c’est la guerre qui en généralise l’utilisation: d’abord la Première Guerre mondiale où chaque soldat reçoit gratuitement du tabac, puis la Seconde qui rend populaire les cigarettes américaines. Cerise sur le gâteau: c’est en Suisse – où les champs de tabac poussent depuis le XVIIe siècle – que la cigarette filtre est inventée, en 1930. La cigarette vit ses heures de gloire et devient cinématographique, tendance, culturelle, incontournable dans les années Hollywood.

Le retour de manivelle ne commence que dans les années 70, avec de premières mesures politiques contre le tabac en France. Même si ses effets nocifs avaient déjà été pointés dès 1820...

© Migros Magazine – Isabelle Kottelat

Auteur: Isabelle Kottelat

Photographe: Konrad Beck