Archives
26 septembre 2016

Les bonnets rouges, c'est «V pour Vendetta» devient réalité

Oskar Freysinger, conseiller national (UDC/VS), a choisi une photo d'une manifestation des bonnets rouges comme photo de la semaine.

Les bonnets rouges, un mouvement né en Bretagne en 2013 pour lutter contre l'écotaxe et en faveur de l'emploi. (Photo: AFP/ Fred Tanneau)

Oskar Freysinger, conseiller d’Etat UDC valaisan.

«Cette photo des bonnets rouges symbolise la révolte des oubliés de la mondialisation sauvage qui paupérise les campagnes, la périphérie, et crée une masse de laissés-pour-compte. Le mondialisme multiculturel n’a tenu ses promesses que pour les bobos des métropoles. Tous les autres sont niés par les politiques et les médias.

On leur préfère une main-d’œuvre étrangère bon marché et socialement moins protégée.

Pour ne pas avoir su maintenir des frontières nationales crédibles et protectrices, nos sociétés deviendront de plus en plus inégalitaires et violentes. Il ne restera alors aux déshérités qu’à descendre dans la rue. C’est «V pour Vendetta» qui devient réalité.»

© Migros Magazine | Patricia Brambilla

Auteur: Patricia Brambilla