Archives
22 février 2016

Les féculents ne font pas forcément grossir

Indispensable carburant de notre corps comme de notre cerveau, ils contiennent des nutriments utiles à notre organisme. Et si on respecte les quantités quotidiennes préconisées, pâtes, riz et légumineuses ne sont pas synonymes de kilos en plus.

Les féculents, c’est notre carburant: la principale source d’énergie pour notre corps et notre cerveau. Et c’est sans doute pour cette raison que cette indispensable catégorie d’aliments traîne la réputation d’être synonyme de très calorique. «Faux», souligne Florianne Chételat, coordinatrice auprès de Fourchette verte Jura.

Les féculents, appelés également farineux, ce sont tous les produits céréaliers, les pommes de terre et les légumineuses comme les lentilles, pois chiches et haricots secs. Ils contiennent des glucides dits «complexes» dont notre corps a besoin. «Ils renferment aussi d'autres nutriments utiles, comme des vitamines B, des protéines, des fibres alimentaires, des substances végétales secondaires et des sels minéraux comme le zinc, le magnésium ou le fer. Ce sont surtout les féculents complets qui contribuent à prolonger le sentiment de satiété après un repas.»

Chaque personne est différente

Ces glucides contenus dans les féculents ne doivent pas être confondus avec le sucre blanc, qui contient des glucides dits «simples» qui n’apportent aucun nutriment utile à l’organisme.

Les glucides contiennent 4 calories par gramme. Comme les protéines. Les lipides (ou graisses) en renferment plus du double: 9 calories.

Il est recommandé de consommer 3 portions de féculents par jour. La grandeur d’une portion dépend des besoins énergétiques de chacun, tributaires par exemple de l’activité physique»,

précise Florianne Chételat. Ainsi, tout le monde n’a pas les mêmes besoins en glucides: l’activité journalière d'un bûcheron sera beaucoup plus énergivore que celle d’un employé de bureau. En plus de l’activité physique, les besoins énergétiques dépendent aussi d’autres facteurs comme la taille, le sexe et l’âge. Une évidence, non? Les glucides devraient représenter environ la moitié de nos apports énergétiques quotidiens. Si l'on prend un apport moyen de 2000 calories, cela représente à peu près 250 grammes de glucides. Du riz ou des pâtes? Une portion contient 45 à 75 g de glucides.Le pain? 75 à 125 g. Pour plus de détails, on peut se référer à la pyramide alimentaire suisse.

En réalité, rappelle la diététicienne, «aucun aliment en lui-même ne fait grossir. C’est le déséquilibre entre les calories absorbées et celles dépensées qui fait prendre du poids.»

Texte © Migros Magazine – Pierre Léderrey

Auteur: Pierre Léderrey

Photographe: Filipa Peixeiro