Archives
7 novembre 2016

Les matériaux hydrophobes

Il y a des matériaux qui n’aiment pas l’eau, on dit qu’ils sont hydrophobes. C’est grave docteur?

Irina montre ses talents artistiques.

1 Aujourd’hui, Irina va faire vibrer sa fibre artistique. Pour cela, elle a besoin d’une plaque en verre ou d’un miroir, d’une bougie, d’eau teintée à l’aide d’un colorant alimentaire et d’une pipette.

2 Notre artiste use de la bougie comme d’une craie, en appuyant fort sur la plaque en verre pour obtenir une bonne épaisseur de cire. L’idée est de réaliser un dessin fermé à l’image du smiley qu’elle dessine.

3 Il est temps de met­tre de la vie dans cette œuvre d’art! A l’aide de la pipette, Irina remplit l’intérieur du dessin avec l’eau colorée. Une opération au goutte-à-goutte qui nécessite doigté et patience…

4 Et voilà le résultat: un joli smiley tout bleu! La prochaine fois, promis, Irina essaiera de reproduire la Joconde sur un miroir. Mais elle a encore besoin d’un peu d’entraînement pour relever ce défi-là.

Le phénomène

Certains matériaux n’aiment pas l’eau, ils «souf­frent» d’hydrophobie. D’autres, au contraire, sont atteints d’hydrophilie et adorent l’eau. La cire de bougie, par exemple, est hydrophobe alors que le verre, lui, est hydrophile. Et c’est donc grâce à ces deux propriétés contraires qu’Irina a pu dessiner le joli smiley de cette expérience, plus précisément en enfermant l’eau, qui s’étale sur le verre, à l’intérieur d’une enceinte en cire de bougie.

Texte © Migros Magazine – Alain Portner

Auteur: Alain Portner