Archives
2 juin 2014

Les Suisses aiment Migros

Les multiples engagements de Migros en faveur de la qualité de vie et de la cohésion sociale valent au distributeur l’estime de la population. Tel est le résultat d'une étude menée par l’Université de Saint-Gall.

Festival
Migros soutient de nombreux festivals (photo: DR).

Comment les entreprises contribuent-elles au bien-être de la société? Pour le savoir, l’Université de Saint-Gall a mené une grande enquête (en allemand) et interrogé 4500 personnes. Il en est résulté un atlas de l’intérêt général comparant les actions de 62 entreprises. Migros arrive en deuxième position, devancée uniquement par la Caisse suisse de voyage Reka et suivie de la Croix-Rouge suisse.

«La population fait là un énorme compliment à Migros», constate Timo Meynhardt, l’un des responsables de cette étude. Le sondage s’articulait autour de quatre critères: de quelle manière une entreprise remplit-elle ses devoirs? Comment contribue-t-elle à améliorer la qualité de vie? Constitue-t-elle un facteur de cohésion sociale en Suisse? Agit-elle de façon morale? «Migros marque des points dans ces quatre domaines», indique Timo Meynhardt.

Le succès de l’enseigne, il l’explique ainsi: «Elle œuvre depuis toujours en faveur de l’intérêt général». La structure de l’entreprise, organisée en Fédération de coopératives, contribue, elle aussi, à la perception positive dont elle jouit auprès des citoyens. «Migros occupe une place importante dans l’esprit et le cœur des Suisses.»