Archives
15 juin 2015

Les traces des avions dans le ciel

Noria, 10 ans, se demande pourquoi certains avions laissent des traces dans le ciel et d'autres pas. Emmanuelle Giacometti, directrice de l’Espace des inventions, Lausanne. lui répond.

Question d'enfant manuscrite: Pourquoi certains avions laissent-ils des traces dans le ciel et d'autres pas?"
Une question de Noria, 10 ans.

«Ce sont les réacteurs qui sont responsables des traînées blanches que laissent les avions dans leur sillage. Dans les réacteurs, le carburant est brûlé et cette réaction produit notamment de l’eau qui est rejetée sous forme de vapeur derrière le réacteur. Au contact de l’air extérieur froid, l’air chaud et humide sortant du réacteur se refroidit et la vapeur se transforme en gouttelettes (on dit que ça condense) ou en petits cristaux de glace.

En fait, les réacteurs des avions forment artificiellement des nuages derrière eux.

Il se produit le même phénomène en hiver lorsqu’un petit nuage se forme devant la bouche après avoir expiré dans l’air froid.

Portrait d'Emmanuelle Giacometti
Emmanuelle Giacometti

Emmanuelle Giacometti, directrice de l’Espace des inventions, Lausanne.

Est-ce que par exemple les Boeing laissent des traces et pas les Airbus? Non! Tous les avions laissent des traces si les conditions atmosphériques sont favorables. Pour qu’elles se forment, il faut que l’air soit humide et la température extérieure très basse (env. -40°C). Plus l’avion est haut, plus il a de chances de laisser une traînée, car l’air est plus froid à 10 000 mètres (altitude de croisière des avions de ligne) qu’en dessous.

S’il ne fait pas assez froid, la vapeur d’eau rejetée par les réacteurs se disperse avant d’avoir été assez refroidie pour se condenser. Les traînées produites s’estom­pent plus ou moins rapidement en fonction des conditions de température et d’humidité.»