Archives
23 janvier 2012

Une bulle de bien-être

La Lexus CT200h, une hybride très confortable, est l’une des plus sûres de sa catégorie.

Lexus CT200h Full Hybrid de profil
La Lexus CT200h conjugue élégance et caractère. Exceptionnel pour sa catégorie, son coefficient d’aérodynamie de 0,28 contribue à réduire consommation et bruits de vent. (Photo: LDD)

Aussi bien dans sa voiture que dans son salon. Si je devais illustrer cette phrase avec un véhicule, c’est sans nul doute sur la Lexus CT200h que mon choix se porterait. Et pour cause! En plus d’un confort presque indécent, la CT200h regorge de technologies destinées à simplifier et embellir la vie de ses utilisateurs.

Climatisation, médias, ordinateur de bord, comme devant son PC, on navigue sur un écran couleur (et rétractable) de 7’’ grâce à une souris ergonomique située sur la console centrale. Plus pratique qu’un joy­stick, cette souris, baptisée Remote Touch, a la particularité d’être maniable aussi bien par le conducteur que par son passager. Ainsi, grâce au dédoublement du bouton de sélection, il était aussi aisé pour mon copilote Fabien de se balader dans les différents menus que ça l’était pour moi. Comme je passe beaucoup de temps sur mon ordinateur, je n’étais pas dépaysée et me suis très vite adaptée à ce système inédit… un peu comme si je connaissais déjà son fonctionnement avant même de l’avoir essayé. Les commandes sont également doublées au volant, mais trouvant le système de la souris plus ludique, je ne les utilisais qu’en cas d’extrême urgence, pour contrer les choix musicaux de mon passager. Le temps passé à obtenir des informations sur le GPS ou à rechercher une chanson est considérablement réduit, le conducteur est moins distrait et la sécurité n’en est qu’accrue.

Super économique mais peu dégourdie en modes ECO ou EV (lire encadré), les choses se corsent lorsqu’on souhaite avoir un peu plus de puissance. Grâce à une petite molette située sur la console centrale, on bascule en mode SPORT en un simple geste. A cet instant, le tableau de bord se pare de rouge et affiche le compte-tours, ce qui n’a pas manqué de me culpabiliser grandement sur ma consommation. La voiture devient alors plus réactive et évidemment le réservoir en pâtit... A utiliser avec parcimonie!

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Quatre modes de conduite au bout des doigts. (Photo: LDD)
Quatre modes de conduite au bout des doigts. (Photo: LDD)

Quatre modes de conduite
Le mode Electric Vehicle (EV) permet de rouler sans émissions polluantes, jusqu’à 45 km/h. Le mode ECO conjugue performances à grande vitesse et émissions réduites. Le mode NORMAL est un compromis entre efficacité énergétique et performances. Un quatrième mode, SPORT, offre une capacité d’accélération plus marquée.

Radar à l'avant. (Photo: LDD)
Radar à l'avant. (Photo: LDD)

La sécurité
Grâce à un radar, le système de sécurité précollision (PCS) détecte les obstacles à l’avant, calcule le risque de collision et alerte le conducteur si nécessaire. En cas d’absence de réaction, le PCS enclenche l’assistance au freinage. Si le choc est inévitable, le véhicule freine automatiquement et tend les ceintures.

Habitacle vu de l'intérieur. (Photo: LDD)
Habitacle vu de l'intérieur. (Photo: LDD)

L’habitacle
Lexus a le souci du détail. Luxe, élégance, ambiance cosy, tout est mis en œuvre pour que conducteur et passagers soient enveloppés dans une bulle de bien-être. Atypique, l’agencement de la console centrale est pensé pour faciliter la conduite et la vie à bord, tout en régalant la vue.

Le moteur hybride. (Photo: LDD)
Le moteur hybride. (Photo: LDD)

Le moteur hybride
La voiture est dotée d’un moteur essence de 1.8 l ultraléger soutenu par un moteur électrique à haut rendement d’une puissance de 82 ch. En résultent des accélérations plutôt satisfaisantes et une consommation incroyablement réduite.

Auteur: Leïla Rölli