Archives
27 avril 2015

Ça débloque au bloc

Vous avez lu les résultats de cette étude qui démontre que la Suisse est la championne des objets oubliés dans le corps des patients?

Marie-Thérèse Porchet née Bertholet.
Marie-Thérèse Porchet née Bertholet.

Ça c’est bien nos hôpitaux, toujours tellement généreux: tu repars avec un rein en moins, mais t’as un scalpel gratuit! Jacqueline, quand ils lui ont échangé sa hanche en métal contre une toute neuve en titane, elle a ramené en plus une pince et une paire de ciseaux. Qui lui ont été facturés par sa caisse maladie, évidemment! Et encore, ciseaux, pince et tournevis, c’est dans les bons cas.

A l’hôpital de Sion, un patient est reparti avec un Iphone, une fourchette à fondue et un abonnement demi-tarif!

Heureusement, Jacqueline ne l’a pas trop mal pris. Elle dit que c’est son karma. Faut dire que la dernière fois qu’un homme a oublié quelque chose à l’intérieur, elle a eu des jumeaux!

Cette fois c’est définitif: Ingvar Kamprad, le fondateur d’Ikea, a quitté Epalinges (VD). Sa maison est à vendre mais on apprend qu’il faudra la démolir. Il semblerait qu’elle ait été mal montée ou qu’il manquait une pièce!

A Genève, il y a quelques semaines, nous avons eu la chance d’assister à un défilé de profs en colère et en grève. C’est rare de voir des enseignants faire la grève. Bon, à leur décharge, c’est pas facile pour eux: il faut en faire encore moins que d’habitude. Quand on se croise les bras, c’est pas facile, en plus, de se tourner les pouces! J’ai écouté les déclarations d’un professeur d’éducation physique qui répondait à un journaliste de la télé locale, Léman Bleu.

C’était rigolo: on aurait dit qu’ils jouaient à celui qui ferait le plus grand nombre de fautes de français!

Mais en me concentrant sur le fond du discours du prof, je n’ai pas pu m’empêcher de repenser à ce vieux dicton populaire, pétri de bon sens: dans la vie, quand on ne sait rien faire, on enseigne. Et quand on ne sait rien enseigner: on enseigne la gymnastique.

Enfin, une bonne nouvelle en provenance d’Arabie Saoudite, un Etat toujours très en avance en ce qui concerne les droits de l’homme: le blogueur saoudien qui avait été condamné à mille coups de fouet, à raison de cinquante par semaine durant vingt semaines, a vu sa deuxième salve reportée. Les autorités médicales ont estimé qu’il n’était «pas assez en forme pour se faire fouetter». Blogueur en Arabie Saoudite, c’est un peu comme PLR en Suisse: beaucoup trop mal en point pour qu’on se moque!

Texte © Migros Magazine – Marie-Thérèse Porchet, née Bertholet.

Auteur: Marie-Thérèse Porchet, née Bertholet