Archives
6 octobre 2014

Ça va barder!

La chronique de Marie-Thérèse Porchet.

Marie-Thérèse Porchet.
Marie-Thérèse Porchet.

Deux très vieilles dames ridées comme de vieilles pommes oubliées au pied de l’arbre discutent à l’heure du thé:

– Tu te souviens de l’époque où on rêvait de ressembler à Brigitte Bardot?
– Oh oui, je me souviens.
– Eh bien ça y est!

Brigitte Bardot a fêté ses 80 ans. En pleine forme. Quand elle a su qu’en Suisse certains centres de requérants étaient infestés de punaises de lit, elle s’est tout de suite mobilisée: «Il faut faire quelque chose pour ces pauvres punaises qui trouvent des requérants d’asile sur leur matelas!»

Nul doute que BB n’aurait pas apprécié non plus le résultat de cette étude de l’EPFZ qui établit que les cloches qu’on suspend au cou des vaches les rendent sourdes! Lolita Morena, très attachée au bien-être des bêtes, estime que les sonnailles devraient leur être retirées. Elle avait d’ailleurs déjà obtenu qu’on ôte les cloches du cou des candidates à Miss Suisse, pour cause de doublon. Plus sérieux: on a pu lire la semaine dernière dans plusieurs quotidiens que des chercheurs de l’EPFL sont parvenus à faire remarcher des rats aux pattes paralysées. Ça donne un peu d’espoir à l’entraîneur du Lausanne-Sport!

Au Parlement, le débat sur la construction d’un deuxième tube routier au Gothard a été chaud. Indispensable pour les uns, inutile pour les autres. Même le Conseil fédéral est divisé. Au fond, la Confédération est comme une jeune fille innocente, elle n’a pas trop envie qu’on lui inaugure le deuxième tube.

D’après le service d’entretien de l’A1, on retrouve tous les samedis sur l’autoroute des meubles de toutes sortes, étagères, canapés, matelas, que les clients d’IKEA ont mal fixés sur le toit de leur voiture. On connaît le syndrome IKEA de la pièce manquante. Mais là c’est le comble: «Chérie, tu devineras jamais: le lit qu’on vient d’acheter, il manque le sommier!»

Ça y est, les taxis low-cost débarquent à Genève. Le syndicat des chauffeurs de taxis genevois s’insurge et affirme que ces taxis sont illégaux. Pas parce qu’ils coûtent moins cher, mais parce que les chauffeurs sont souriants et honnêtes! Plus aucun sens des valeurs! Enfin, toujours à Genève, si vous lisez comme moi dans la presse «Le Titanic fait escale à Palexpo», sachez que c’est juste une exposition, pas le Congrès annuel du PLR!

© Migros Magazine – Marie-Thérèse Porchet

Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent pas forcément celles de la rédaction.

Auteur: Marie-Thérèse Porchet, née Bertholet