Archives
4 janvier 2016

B attitude

La chronique de Martina Chyba, journaliste et productrice à la RTS.

Martina Chyba photo
La chronique de Martina Chyba, journaliste et productrice à la RTS.

Allez, je vous raconte une journée ordinaire. Prenons au hasard le mardi 15 décembre 2015. 6h00 réveil radio, mais je ne dors plus depuis des plombes de toute façon. 7h30 vétérinaire en urgence pour mon chat qui a uriné du sang pendant la nuit. 8h00 chat hospitalisé avec une perf. 8h10 boulot, clic pour allumer l’ordi. 8h15 j’attends toujours que s’allume l’ordi. 8h30 première séance. 9h15 deuxième séance. 9h30 troisième séance. 10h00 Coca light. 10h30 quatrième séance. 11h30 cinquième séance. 12h30 trois appels en absence de l’attaché de presse d’une comédienne, il est fâché. 12h45 l’attaché de presse est calmé. 13h00 visionnement de la séquence avec la comédienne sur le plateau du journal tout en consolant ma fille au téléphone qui me dit que la semestrielle de grec était monstre dure. 13h30 sushis devant l’ordi avec un thé vert et des machins sucrés au riz gluant qui ressemblent à des testicules épilés. 14h30 sixième séance. 15h00 septième et dernière séance. 16h00 mon fils est chez le dermato, ils doivent lui enlever un truc, ils le font tout de suite. 16h30 récupération du chat chez le vétérinaire et achat de croquettes spéciales qui coûtent le lard… du chat, évidemment. 17h30 retour au boulot. 18h00 répétition du journal. 18h30 physio. Il appuie sur ma jambe, je hurle. Il me dit de mettre des talons pour soulager mes tendons. La blague. 19h30 frigo vide à part des magrets de canard. Ma fille prépare les magrets avec une sauce au miel. Dieu existe. 20h30 rattrapage du journal en rangeant la lessive. 21h30 je veux un bain. 21h31 l’ampoule de la salle de bain explose. 21h32 il n’y a pas d’ampoule neuve dans l’armoire. 21h33 je prends une douche. 22h00 échange Whatsapp avec un copain sur la vie, l’amour, la mort. 22h26 je lui écris: «Ce qui est bien, c’est que 2016 ne pourra pas être pire que 2015.» 22h28 il me répond: «Tu avais déjà dit ça l’an dernier.»

On ne dirait pas, mais je travaille sur la pensée positive, ce concept qui est de la science-fiction pour les Slaves à tendance dépressive. Moi quand je vois le verre à moitié plein, j’imagine toujours qu’il y a du cyanure dedans. Pourtant j’ai tout, un logement, un travail, des amis, une famille en bonne santé et un chat qui va beaucoup mieux grâce au paquet de croquettes Urinary (Je jure sur sa tête de lolcat que c’est vrai, il y a des gens qui ont appelé des croquettes Urinary, c’est marqué en énorme sur la boîte). La seule chose qui me manque, c’est le temps. Les gens qui disent que le temps c’est de l’argent sont des cons. Le temps, ça n’a pas de prix.

Donc cette année, la bonne résolution consiste à trouver du temps. Pour la B attitude. On Bouffe, on Boit, on Baise, on Bosse, on Bouge, on Bouquine. Parce que ça fait du Bien. Je vous souhaite donc une Bonne année.

Texte © Migros Magazine – Martina Chyba

Auteur: Martina Chyba