Archives
25 avril 2016

Mesurer l'humidité avec une pomme de pin

Il fait humide chez vous? Pour le savoir, il suffit de fabriquer un hygromètre avec une jolie pomme de pin...

Maïté va fabriquer un hygromètre.

1 Pomme de pin, paille, bout de carton, colle, stylo feutre et ciseaux: Maïté a tout ce qu’il lui faut pour fabriquer un hygromètre, vous savez, ces instruments qui servent à mesurer l’humidité relative de l’air.

2 A l’aide des ciseaux, notre reine de la bricole coupe la paille en biseau, juste en dessous du coude (comme sur la photo). Elle emboîte ensuite l’autre extrémité de ladite paille dans une écaille de la pomme de pin.

3 Maïté colle la jolie pomme de pin sur le bout de carton, puis elle se saisit du stylo feutre pour marquer sans trembler la position de la paille d’un petit trait, juste à la hauteur de l’extrémité de celle-ci.

4 Et voilà, l’hygromètre est prêt. Il ne reste plus à notre scientifique en herbe qu’à observer les mouvements de la paille. Elle monte? Le temps est humide. Elle descend? Le temps est plus sec.

Le phénomène

La pomme de pin est sensible à l’humidité. Comme les articulations de nos aïeuls. Quand le temps est humide, ses écailles se resserrent les unes contre les autres. Lorsqu’il fait sec, elles s’ouvrent. Du coup, cette pive permet de mesurer l’humidité de l’air comme un véritable hygromètre. Bon, en moins précis quand même!

Texte: © Migros Magazine | Alain Portner

Auteur: Alain Portner

Photographe: Mathieu Rod